L'Evenement

Rolex Sydney Hobart

Au nom de la rose

La Cote des Montres™ le 08 janvier 2015



Les belles histoires font les grandes courses et cette 70e édition de la Rolex Sydney Hobart ne déroge pas à la règle. En remportant sa huitième victoire en temps réel, Wild Oats XI écrit une nouvelle page de l’histoire de la course, mais cette victoire a certainement été la plus difficile à remporter depuis de nombreuses années. La plus belle histoire reste le lien qui unit le vainqueur en temps réel et en temps compensé. En effet,Wild Rose grand gagnant de cette édition 2014 n’est autre qu’un ancien bateau de Bob Oatley, propriétaire de Wild Oats XI. Mené et propriété de son ami Roger Hickman, Wild Rose remporte sa deuxième Tattersall’s Cup, 21 ans après la première.




Une entame de course Shakespearienne

Chaque Boxing Day à 13h00 (26 décembre), Sydney devient le plus bel amphithéâtre naturel qui soit pour le départ de la course. Un moment unique où des centaines de milliers de spectateurs massés sur la côte, sur l’eau, devant leur télévision ou sur internet, admirent le spectacle offert par les 117 participants inscrits cette année. La dernière occasion d’encourager les quelques 2000 marins qui s’élancent pour une traversée de 628 milles en direction de Hobart en Tasmanie. Une traversée incertaine, longue et périlleuse qui a marqué à jamais les marins.



Il y a ceux qui voyagent sur des milliers de kilomètres pour participer à leur première course à l’image du skipper polonais Mariusz Koper sur Katharsis II : « La Rolex Sydney Hobart est une course légendaire, c’est le rêve d’une vie d’y participer », ou bien ceux qui ont fait d’innombrables fois ce pèlerinage. « C’est juste quelque chose que vous avez à faire, vous vous dites que c’est l’Everest de la voile, pour la camaraderie ou la beauté de Hobart » ajoute Hickman, à ceux qui achève une vie dédiée à cette course. « C’est ma dernière course » confirmait Ed Psaltis après avoir participé à 35 éditions et en passant le flambeau à son fils Ben qui vient d’achever sa première édition sur St George Midnight Rambler.

Chaque compétiteur à sa propre histoire qui se définie par le succès, l'échec, l'adrénaline, la frustration, l'ambition personnelle, l'amitié ou la fatigue. Aucune édition ne se ressemble, ce n’est jamais la même et les 50 000 marins qui ont choisi de faire cette course le savent bien. Chaque voyage est riche en caractère, en émotion et en endurance.




Le Conte des 100 pieds

Au départ ils étaient 5. Cinq Supermaxis de 100 pieds pour l’une des plus belles confrontations de l’histoire de la course et la victoire en temps réel. Une flotte exceptionnelle mais qui allait rapidement être amputée d’un de ses protagonistes, Perpetual Loyal d’Anthony Bell. Suite à une avarie de coque lors de la première nuit, le maxi a été contraint à l’abandon. La suite était une question de météo. Peu adaptés aux conditions rencontrées cette année, RIO 100 et Ragamuffin 100 n’ont pu faire jeu égal avec les ténors. Syd Fischer, embarqué sur Ragamuffin 100, est devenu à 87 ans le plus ancien marin de cette course.



La course s’est donc jouée entre le fidèle et très performant Wild Oats XI mené par Mark Richards et le tout nouveau venu, Comanche de Jim Clark and Kristy Hinze-Clark, dernier né des Supermaxis. Deux bateaux aux lignes et au design bien différents ; clair, lisse et étroit pour Wild Oats XI contre sombre, autoritaire et ultra large pour Comanche. Si les équipages ont fourni le maximum pour tirer la quintessence de leur monture, les conditions météorologiques allaient définir l’histoire.



Après un départ tonitruant dans la baie de Sydney, en s’offrant au passage le record à la première bouée en 4 minutes et 35 secondes, Comanche marquait déjà les esprit. « Regardez cette chose qui s’en va » commentait Mark Richards quelques minutes après le départ. Une déclaration qui illustre parfaitement la prise de conscience de Richards sur la menace de ce nouveau concurrent pour la couronne, tout en se félicitant de cette concurrence.



Si les premières 24 heures de course ont été à l’avantage de Comanche grâce à des vents plus soutenus, une petite transition météorologique allait favoriser Wild Oats XI. «  C’était le moment clé » avouait Juan Vila, navigateur de Wild Oats XI.

En arrivant à Hobart après 50 heures en mer et 8 heures de plus que leur record de 2012, l’équipage de Wild Oats XI et Mark Richards ont eu droit à un accueil incroyable. 49 minutes après le vainqueur, Comanchefranchissait à son tour la ligne d’arrivée.



« Notre équipe a réalisé un travail incroyable. Nous sommes bien évidemment déçus mais nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli. Les deux bateaux ont admirablement bien navigué mais Wild Oats a pu bénéficier de conditions parfaites pendant 12 heures » analysait Ken Read.



Selon Richards, skipper de Wild Oats, comparée à chacune de ses victoires, cette course était la plus agréable. « C’était le défi dont nous rêvions. C’était une course difficile et certainement la compétition la plus intense que nous ayons dû livrer. Le dernier né, la dernière technologie contre notre bateau qui a 10 ans, nous avons toujours pensé que Comanche serait le plus rapide et nous avons toujours essayé de minimiser les pertes en travaillant sans cesse sur la façon dont nous pourrions aborder notre navigation et en tirer avantage. Nous n’aurions jamais pensé il y a 10 ans remporter huit victoires dans la Rolex Sydney Hobart ».


La rose dorée

C’est en 1991 que Hickman a acquis Wild Rose alors propriété de Bob Oatley, l’homme qui possède le conquérant 100 pieds Wild Oats XI. Deux ans après cet achat, Hickman et ses copropriétaires, Bruce Foye et Lance Peckman, remportent la victoire en temps compensé sur le bateau qui s’appelait encore Wild Oats. Il a ensuite été renommé Wild Rose pour éviter la confusion avec le 100 pieds de Bob Oatley.



« J’ai participé à 3 Hobart avec Bob sur ce bateau. Quand je le lui ai acheté en 1991, il me l’a presque donné » expliquait Hickman. « J’étais alors un jeune officier de Marine. J’étais très honoré de pouvoir naviguer avec lui. Six ans plus tard lorsque je suis allé chercher le bateau, je n’avais que la moitié de l’argent. J’ai demandé alors à Bob s’il pouvait patienter jusqu’à ce que je trouve l’autre moitié. Il m’a répondu « Roger, vous étiez le seul gars à toujours aller au bar et m’acheter à boire. Ne vous inquiétez pas pour le reste » ». « Fantastique, merveilleux, surréaliste » lâchait Hickman, originaire de Hobart, en recevant la Tattersall’s Cup. « Je suis si heureux. Chaque sportif, qu’il soit jeune ou vieux, aime ce sentiment de concurrence et de victoire ».

L’équipage de Wild Rose est composé de 14 marins dont 6 femmes ainsi que des membres de la famille : sa sœur Lisa et son frère Andrew qui participaient à leur première course. Passionné par la compétition, Hickman avoue volontiers être un concurrent féroce. En remportant la 70e édition de la course, cette victoire revêt une satisfaction supplémentaire pour Hickman, un étudiant passionné par l’histoire de cette course et concurrent à 38 reprises. « Je suis heureux d’avoir participé à plus de la moitié des 70 éditions ».

Pour Jenifer Wells, navigatrice à bord de Wild Rose, cette victoire a un goût particulier : « La seule chose fantastique en voile demeure l’engagement physique et mental. C’est très difficile. Il faut persévérer et faire avec les conditions météorologiques, l’état de la mer, l’équipe doit faire face ».



Les deux vainqueurs ont reçu une montre Rolex pour leur accomplissement sur la mer, leurs exploits, leur courage et l’endurance ; des valeurs partagées par Rolex, partenaire titre de la course depuis 2002. Un partenariat qui s’étend aussi par son engagement avec le Cruising Yacht Club of Australia (CYCA).

Rolex Sydney Hobart en chiffres


  • 5 720 – nombre de voiliers engagés dans l’histoire de la Rolex Sydney Hobart

  • Cette année marque la 70e édition de la course.

  • 117 voiliers au départ, 103 à l’arrivée

  • 3 jours, 7 heures, 4 minutes et 43 secondes – temps de course du bateau vainqueur Wild Rose pour boucler les 628 milles du parcours

  • 2 jours, 2 heures, 3 minutes et 26 secondes – temps de course du bateau vainqueur en temps réel, Wild Oats XI

  • Syd Fischer Propriétaire/skipper de Ragamuffin 100 devient à l’âge de 87 le plus âgé des participants de la course

  • Tony Cable sur Duende porte son record de participation à 49

  • Roger Hickman a participé à 38 éditions

  • Bacardi a participé à 29 éditions

  • 21 ans se sont écoulés entre les deux victoires de Wild Rose dans la Rolex Sydney Hobart (le bateau s’appelait alors Wild Oats en 1993)

  • 14 membres d’équipage sur Wild Rose

  • Wild Oats XI remporte 8 Rolex Sydney Hobart en temps réel.

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • F. P. Journe
  • Louis Vuitton
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Vacheron Constantin
  • Bell & Ross
  • Vacheron Constantin
  • Louis Vuitton
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Bulgari
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Richard Mille, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres IWC, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Zenith, 13 montres Baume & Mercier, 14 montres Breitling, 15 montres Chanel, 16 montres Panerai, 17 montres Montblanc, 18 montres Breguet, 19 montres Bell & Ross, 20 montres A. Lange & Söhne, 21 montres Chopard, 22 montres Girard-Perregaux, 23 montres Blancpain, 24 montres Roger Dubuis, 25 montres Tudor, 26 montres Piaget, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Ebel, 29 montres Ebel, 30 montres Ebel, 31 montres Corum, 32 montres BRM, 33 montres Bucherer, 34 montres Dior, 35 montres L.Leroy, 36 montres Bulgari, 37 montres Ulysse Nardin, 38 montres Jaquet Droz, 39 montres Anonimo, 40 montres Hermès, 41 montres JeanRichard, 42 montres Perrelet, 43 montres Schwarz Etienne, 44 montres MB&F, 45 montres HYT, 46 montres Franck Muller, 47 montres Eterna, 48 montres Porsche Design, 49 montres Van Cleef & Arpels, 50 montres Yema, 51 montres Frédérique Constant, 52 montres Bombardier, 53 montres Cresus, 54 montres Parmigiani, 55 montres Christophe Claret, 56 montres F. P. Journe, 57 montres Harry Winston, 58 montres Chaumet, 59 montres Richemont, 60 montres Urwerk,