L‘Événement

Sébastien Loeb remporte « la course vers les nuages » avec sa montre RM au poignet

Le 23 juin 2013 à Pikes Peak, Colorado

La Cote des Montres™ le 02 juillet 2013



Sébastien Loeb, le nonuple champion du monde WRC a remporté, dimanche 30 juin, la très prestigieuse course de côte de Pikes Peak. C’est en seulement 8’ 13’’878 qu’il a franchi la ligne d’arrivée située à 4 300 mètres d’altitude avec sa montre RM au poignet. Il est à noter que Sébastien Loeb prenait le départ de cette course emblématique, dans la catégorie Unlimited, pour la première fois.

Pikes Peak, la compétition automobile la plus ancienne des Etats-Unis après Indianapolis, est une légende du sport automobile de par sa ligne de départ située à 2 800 mètres, son tracé aux 156 virages et long de 19.93 km qui met à mal les moteurs et les pilotes tant la prise d’altitude est rapide et le rythme effréné. Il suffit d’imaginer une Formule 1 participant à un rallye en pleine montagne pour comprendre l’esprit de cette course.



Au volant de sa Peugeot 208 T16 au rapport poids/puissance extraordinaire de 1ch/kg (875kg pour 875ch), Sébastien Loeb a dominé les essais. Ses ingénieurs avaient estimé un chrono entre 8’15’’ et 8’20’’, ce qui était déjà extraordinaire, mais Loeb a dépassé leurs pronostics. En effet, dimanche 30 juin, il a démontré toute l’ampleur de son immense talent en s’octroyant le record de la course, à une moyenne de 145 km/h, pulvérisant ainsi de près d’une minute la précédente performance de l’australien Rhys Millen.

Cette victoire est celle d’un très grand champion qui aime relever sans cesse de nouveaux défis, quelle que soit la compétition. Que ce soit sur l’asphalte, la terre ou encore la neige, Sébastien Loeb emporte tout sur son passage et gagne ses courses avec une maîtrise absolue.

Richard Mille salue la très belle performance de Sébastien Loeb, partenaire de la « RM Family » depuis le début de l’année. Il a ainsi rejoint les meilleurs pilotes automobiles du monde, qui tous testent pour Richard Mille des calibres innovants, ultra techniques, performants et très confortables dans les conditions extrêmes de leur sport.
L’exploit du pilote français à Pikes Peak a également permis aux ingénieurs Richard Mille de progresser encore sur le développement du calibre RM qui lui est destiné.

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Patek Philippe, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Cartier, 8 montres Tag Heuer, 9 montres Jaeger-LeCoultre, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Panerai, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Bell & Ross, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Piaget, 20 montres Breguet, 21 montres Chanel, 22 montres Blancpain, 23 montres Chopard, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Corum, 28 montres Ebel, 29 montres Dior, 30 montres Eterna, 31 montres Louis Vuitton, 32 montres BRM, 33 montres Bulgari, 34 montres Ulysse Nardin, 35 montres L.Leroy, 36 montres Jaquet Droz, 37 montres Parmigiani, 38 montres JeanRichard, 39 montres Perrelet, 40 montres Christophe Claret, 41 montres MB&F, 42 montres Franck Muller, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Anonimo, 45 montres Porsche Design, 46 montres Chaumet, 47 montres Yema, 48 montres Hermès, 49 montres Bucherer, 50 montres Urwerk, 51 montres Ralf Tech, 52 montres Wyler Genève, 53 montres HYT, 54 montres Harry Winston, 55 montres Ange Barde, 56 montres Greubel Forsey, 57 montres Graham-London, 58 montres Oris, 59 montres Carl F. Bucherer, 60 montres Giuliano Mazzuoli,