Shooting

Urwerk UR201 “Black shark”

Le vaisseau de l’espace

La Cote des Montres™ le 23 novembre 2008

Quand de belles photos… valent mieux qu’un long discours.
































Urwerk UR-202 AlTiN


URWERK pointa timidement le bout de son nez à Bâle en 1997, elle s’impose aujourd’hui comme une référence. Audacieuse, elle secoue le monde de la haute horlogerie en y imposant sa vision du temps. Frondeuse, dissidente, innovante, autant d’adjectifs qui lui collent à la peau mais qui, à eux seuls ne peuvent résumer sa philosophie. URWERK prend ses racines en 6000ans avant J.C dans la ville de Ur en Mésopotamie. Les Sumériens, observant l’ombre portée du soleil sur leurs monuments, furent à l’origine de la définition de l’unité de temps telle que nous la connaissons encore aujourd’hui. Coïncidence ou signe des temps, le mot Ur, signifie également le début, les origines en langue allemande.

La dernière syllabe de la signature URWERK, est un emprunt à la langue de Goethe. Le verbe « werk », y a la signification de travailler, innover. Un hommage au travail constant des maîtres horlogers qui se sont succédés jusqu’à nos jours façonnant ce que nous appelons aujourd’hui la haute horlogerie.

URWERK c’est aussi deux esprits forts, deux personnalités bien trempées. Felix Baugmartner, maître horloger, est fils et petit-fils d’horlogers. Si d’autres parlent de garde-temps comme l’on parle d’un passe-temps, pour lui, ils sont au centre de sa vie. Avant même d’être brillamment diplômé de l’école de Schaffhausen, son terrain de jeu se délimitait en termes mécaniques : calendrier perpétuel, tourbillon ou répétition minute. Les pièces de collection restaurées avec amour par son père exerçaient sur lui une attirance quasi hypnotique. Une attirance compréhensible quand on sait que le carillon de la pendule du salon familial rythma chacune des heures de sa jeunesse.

Martin Frei, artiste designer, est l’alter-ego de Felix Baumgartner. En 1987, étudiant en art de l’école de Hochschule für Gestaltung und Kunst à Lucerne, il s’essaie avec succès à toutes les formes d’expression créative : sculpture, peinture, vidéo. Il croise alors le chemin de Felix Baumgartner. Martin Frei est un jeune homme en pleine maturité artistique. Ouvert à tous les courants, il est un véritable creuset d’influence et de culture. Il est fasciné par la définition du temps et son expression à travers les âges. L’amitié naît rapidement entre les deux hommes qui naturellement passent de longues heures à disserter sur le fossé existant entre l’horlogerie telle qu’ils la rêvent et celle qu’ils voient s’étaler dans les vitrines.

Dans les années 90, ils se lancent dans la création de leur premier modèle. Un garde-temps librement inspiré de la pendule de nuit des frères Campanus. Le temps s’y lit en arc de cercle reproduisant la course du soleil d’est en ouest. Défi personnel. Suivent les modèles 103 et 201, pièces horlogères à l’esthétique originale et à la complication d’une technicité extrême. « Notre but n’est pas de proposer encore une version d’une complication connue » explique Felix Baumgartner. « Nos montres sont uniques car chaque modèle a nécessité un effort de conception original. Ce qui en fait la rareté et la valeur. Nous voulons avant tout pousser plus loin les limites traditionnelles.» Même déclaration de foi pour Martin Frei qui conçoit la signature esthétique de chacun des modèles URWERK : « Je viens d’un monde où la liberté de création est totale. Je ne suis pas du sérail horloger, aussi tout mon bagage culturel me tient lieu de source d’inspiration ».

Heure orbitale, minute télescopique, control board, la Haute horlogerie de demain se forge aujourd’hui, nul doute qu’URWERK y aura une place bien particulière.

Urwerk Urwerk UR201 “Black shark”
 1     2     3     4     5   


Nous remercions monsieur Laurent Picciotto (Chronopassion Paris) pour son précieux concours, lequel nous a permis de vous faire partager notre passion.

Thierry Castagna / La Cote des Montres™
Photos Luc Virginius

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Mercedes Maybach G650 Landaulet
Ferrari 812 Superfast
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Patek Philippe, 3 montres Hublot, 4 montres Audemars Piguet, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Breitling, 9 montres Cartier, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres Panerai, 14 montres Montblanc, 15 montres Zenith, 16 montres Breguet, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Chopard, 21 montres Piaget, 22 montres Blancpain, 23 montres Girard-Perregaux, 24 montres Eterna, 25 montres Chanel, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Tudor, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres BRM, 30 montres Dior, 31 montres Bulgari, 32 montres Ulysse Nardin, 33 montres Corum, 34 montres Ebel, 35 montres Jaquet Droz, 36 montres L.Leroy, 37 montres Parmigiani, 38 montres Anonimo, 39 montres Franck Muller, 40 montres Ralf Tech, 41 montres JeanRichard, 42 montres MB&F, 43 montres Vianney Halter, 44 montres Porsche Design, 45 montres Bucherer, 46 montres Perrelet, 47 montres Ange Barde, 48 montres Yema, 49 montres Hermès, 50 montres Chaumet, 51 montres Bombardier, 52 montres HYT, 53 montres Van Cleef & Arpels, 54 montres Harry Winston, 55 montres Romain Jerome, 56 montres Christophe Claret, 57 montres Vulcain, 58 montres Ressence, 59 montres Aquanautic, 60 montres H. Moser & Cie,