Brèves

Audemars Piguet, qui vient d’annoncer son partenariat avec le légendaire Théâtre du Bolchoï, est également fière de présenter la dernière étoile destinée à briller dans la constellation des ambassadrices de la marque : Svetlana Zakharova, danseuse principale du Ballet de l’Opéra du Bolchoï.

Svetlana Zakharova, danseuse étoile
du Théâtre du Bolchoï, nouvelle ambassadrice Audemars Piguet

L'incarnation du style pur de l’école russe de ballet

La Cote des Montres™ le 29 septembre 2009



Svetlana est née dans la ville ukrainienne de Lutsk, d’un père membre des forces armées. A l’âge de 10 ans, elle rejoint l’Ecole de Ballet de Kiev. Après six ans d’étude sous la houlette de Valeriya Sulegina, elle participe au Concours International des Jeunes Danseurs, le Prix Vaganova, dont elle est, à l’âge de 15 ans, la plus jeune concurrente. Elle remporte néanmoins le 2e prix et est admise directement en troisième année de l’Académie Vaganova du Ballet Russe. Qu’une élève de première année d’une école hors de St. Pétersbourg soit admise en dernière année en ayant sauté la seconde est du jamais vu dans l’histoire de l’Académie.

Elle connaît également le bonheur d’être parmi les premiers élèves diplômés sous l’égide de l’ancienne danseuse Elena Evteyeva, qui a eu une carrière brillante au sein du Théâtre Mariinsky.

Sa formation achevée à l’Académie, à l’âge de 17 ans, Zakharova rejoint l’effectif de la compagnie du Mariinsky, et dès la saison suivante, se voit promue au rang de soliste. Les débuts de Svetlana au Mariinsky ont d’ailleurs déjà eu lieu pendant qu’elle était encore élève à l’Académie, et son interprétation brillante du rôle de la maîtresse des dryades dans Don Quichotte a été saluée comme l’avènement d’une nouvelle star du ballet russe. Son deuxième grand rôle est celui de Maria dans La Fontaine de Bakhchisarai, qu’elle prépare avec Olga Nikoayevna Moiseyeva, danseuse et pédagogue réputée qui devient dès lors le professeur et mentor permanent de Svetlana.

Zakharova connaît son premier succès majeur dans le rôle-phare dans Giselle. C’est un chef d’œuvre pleine de fraîcheur, de révélations et d’intuition qui surprend la débutante elle-même. L’intérêt du public et des critiques est tel que Vladimir Vasiliev décide d’inviter Zakharova à Moscou pour se produire dans la production du ballet donné par le Théâtre du Bolchoï.



Le don inné pour le romantisme qu’exprime la danseuse se fait également sentir dans Chopiniana. Lorsque les ballets de Ballanchine font leur entrée dans le répertoire du Théâtre, Zakharova fait également forte impression en tenant avec brio les rôles de soliste dans des œuvres telles que Apollo, Serenade, The Tchaikovsky pas de deux, Le Palais de cristal, et Joyaux. En parallèle, elle prépare différents rôles dans les ballets majeurs mis en scène par Petipa – Le Lac des Cygnes, La Belle au Bois Dormant, La Bayadère. Son interprétation du solo dans Now and Then de Neumeier est inoubliable. C’est d’ailleurs cette dernière œuvre qui révèle véritablement Zakharova comme la danseuse classique ultra-moderne, capable de maîtriser tous les styles et les tendances du ballet. Tout en consacrant l’essentiel de son temps au Théâtre de Mariinsky, Zakharova commence à se produire dans des tournées personnelles à Paris, Munich, New York, Buenos Aires, Tokyo et Londres, dont le plus brillant épisode est sans doute sa prestation dans La Bayadère à l’Opéra de Paris en 2001. Après 13 ans de « rideau de fer », une danseuse russe se produit à nouveau dans ce grand théâtre et dans une production française – alors qu’elle n’a que 22 ans.



Pour la saison 2003/2004, Svetlana rejoint la Compagnie du Théâtre du Bolchoï, avec Lyudmila Semenyaka comme répétitrice permanente. Le travail de la danseuse à Moscou commence avec une grande première, lorsqu’elle prépare et danse le rôle d’Aspicia dans La Fille du Pharaon, un ballet de Pierre Lacotte, enregistré sur DVD. Pendant ses six années de travail au Théâtre du Bolchoï, elle danse le répertoire classique dans des versions de Yuri Grigorovich. En additionnant celles-là aux ballets de Konstantin Sergeyev qui font partie du répertoire du Théâtre Mariinsky, ainsi qu’aux versions du Lac des Cygnes, La Bayadère, La Belle au Bois Dormant dansées à l’Opéra de Paris, à La Scala de Milan, au Hamburg Opera et au Tokyo Opera, Zakharova est devenu une interprète à la fois unique et universelle des ballets majeurs du patrimoine classique à travers le monde.

Partout où elle se produit, elle est unanimement reconnue comme porteuse du style pur caractéristique de l’école russe de ballet. Ces dernières années, Zakharova a garni encore son répertoire avec des pièces et ballets contemporains. Elle est attendue bientôt à Milan, où elle rencontrera Roland Petit ; ce sera pour elle la première occasion de travailler avec le célèbre chorégraphe français. Roland Petit a en effet créé une nouvelle version du ballet Pink Floyd, spécialement pour Zakharova.



Svetlana Zakharova est saluée pour sa virtuosité. Elle a reçu de nombreux prix tels que le Prix Vaganova, le prix Our Hope du Baltica Brewery (1997), et le prix spécial St. Pétersbourg Peuple de Notre Ville (2001). Elle est également l’heureuse récipiendaire à deux reprises du prix Masque d’Or du Théâtre National pour le meilleur rôle féminin de ballet : en 1999 pour la Seranada de Georges Balanchine et en 2002 pour La Belle au Bois Dormant dans une version de Sergei Vikharev).

En 2005, la Fédération de Russie lui remet le titre d’Artiste Emérite ; et pour son interprétation d’Hippolyta-Titania du Songe d’une Nuit d’Eté de John Neumeier, elle reçoit le prix du Benois de la Danse, décerné par l’International Dance Association.

Deux ans plus tard, elle reçoit le prix national de Russie pour son « évocation brillante de personnages de scène et pour le développement des grandes traditions du ballet russe », ainsi que le prix Soul of Dance (nominée comme Queen of the Dance).



En 2008, la Fédération de Russie lui confère le titre d’Artiste du Peuple de Russie et devient la première danseuse russe à recevoir le titre de danseuse étoile de la compagnie du ballet de La Scala de Milan.

En 2006, elle est admise au Conseil Présidentiel de la Culture et les Arts.

« Nous sommes extrêmement fiers et honorés de compter la talentueuse Svetlana Zakharova parmi nos nouvelles ambassadrices. Elle incarne l’exigence, la rigueur et l’excellence, trois valeurs chères à notre marque. Svetlana est reconnue comme l’une des plus grandes danseuses de ce siècle et sa réputation internationale lui vaut de parcourir le monde entier », a déclaré Philippe Merk, directeur général d’Audemars Piguet.

 PUBLICITÉ
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Ferrari 812 Superfast
Ferrari J50
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Audemars Piguet, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Omega, 7 montres Jaeger-LeCoultre, 8 montres Cartier, 9 montres Breitling, 10 montres Tag Heuer, 11 montres Panerai, 12 montres Vacheron Constantin, 13 montres IWC, 14 montres Montblanc, 15 montres Breguet, 16 montres Zenith, 17 montres Baume & Mercier, 18 montres A. Lange & Söhne, 19 montres Bell & Ross, 20 montres Piaget, 21 montres Chopard, 22 montres Blancpain, 23 montres Chanel, 24 montres Girard-Perregaux, 25 montres Tudor, 26 montres Roger Dubuis, 27 montres Louis Vuitton, 28 montres Corum, 29 montres Ebel, 30 montres BRM, 31 montres Dior, 32 montres MB&F, 33 montres Bulgari, 34 montres Parmigiani, 35 montres L.Leroy, 36 montres Ulysse Nardin, 37 montres JeanRichard, 38 montres Ferdinand Berthoud, 39 montres Jaquet Droz, 40 montres Hermès, 41 montres Urwerk, 42 montres 29 Vendôme, 43 montres Porsche Design, 44 montres Ralf Tech, 45 montres Franck Muller, 46 montres H. Moser & Cie, 47 montres Bucherer, 48 montres Van Cleef & Arpels, 49 montres Vianney Halter, 50 montres Romain Jerome, 51 montres Christophe Claret, 52 montres Chaumet, 53 montres Ange Barde, 54 montres Anonimo, 55 montres Harry Winston, 56 montres Ressence, 57 montres Yema, 58 montres De Bethune, 59 montres Concord, 60 montres Rebellion,