L‘Événement

Après le lancement, en 2009, du chronographe automatique Calibre 1887, la marque pionnière suisse continue à développer sa capacité industrielle et produit un deuxième mouvement : le Calibre 1969.

Calibre 1969

Une brève histoire du temps… par l'un de ses plus fameux gardiens

La Cote des Montres™ le 27 novembre 2013

TAG Heuer Calibre 1969

En 1969, Jack Heuer et ses partenaires dévoilaient le Calibre 11, le premier chronographe à remontage automatique, logé dans le boîtier carré de la désormais légendaire Monaco. Le mouvement révolutionnaire et ses déclinaisons – Calibres 12,14 et 15 – figurent parmi les inventions les plus novatrices de la marque. Les designers, ingénieurs et artisans s’en inspirent encore aujourd’hui.

TAG Heuer Calibre 1969

Bien entendu, vers 1969, la crédibilité de l’entreprise, qui avait ouvert son premier atelier en 1860, était déjà bien établie, en particulier dans le domaine des chronographes de haut de gamme. Edouard Heuer, l’arrière-grand-père de Jack Heuer, avait breveté son premier chronographe en 1882, suivi en 1887 par le pignon oscillant que d’importants fabricants de chronographes mécaniques utilisent encore de nos jours. La maison Heuer lança son premier chronographe de poignet en 1914 et, deux ans plus tard, elle stupéfia le monde des courses avec un chronomètre précis au 1/100e de seconde. Découper le temps en fractions de plus en plus petites et précises est une quête incessante : en 2012, la TAG Heuer Carrera Mikrogirder, le seul chronographe précis au 5/10'000e de seconde, a remporté le plus prestigieux des prix horlogers, l’Aiguille d’Or du Grand Prix d’Horlogerie de Genève. Il fonctionne grâce à un système révolutionnaire de micro lames battant à la fréquence incroyable de 1'000 Hz.

TAG Heuer Calibre 1969


TAG Heuer : deux mouvements propres, quatre manufactures

Afin de renforcer sa position en matière de chronographes, TAG Heuer a lancé le Calibre 1887, un mouvement manufacturé à l’interne, en 2009. Doté d’une roue à colonne, le chronographe automatique intégré rend hommage aux contributions historiques de Edouard et Jack Heuer à l’horlogerie suisse : il comprend une version audacieusement remaniée du pignon oscillant breveté en 1887 et il se loge dans une Carrera de dernière génération. La première de ces montres sportives légendaires a été lancée par Jack Heuer en 1964. Le développement de ce mouvement novateur a nécessité cinq années et environ 20 millions de francs CHF. Pour produire le volume requis par la croissance accélérée de TAG Heuer, il a fallu construire un atelier spécifique sur le site de La Chaux-de-Fonds (canton de Neuchâtel).

TAG Heuer Calibre 1887

Le premier Calibre 1887 est sorti de la chaîne semi-automatique d’assemblage en 2010 et il a remporté le prix convoité de la Petite Aiguille au Grand Prix d’Horlogerie de Genève de la même année. A ce jour, 130'000 exemplaires ont été produits. Désormais, TAG Heuer franchit une nouvelle étape avec l’industrialisation d’un deuxième calibre de manufacture. Pour ce faire, elle a doublé sa capacité de production de mouvements et pris la place de numéro 1 parmi les marques horlogères qui fabriquent des chronographes en Suisse. Le nouveau calibre mécanique intégré est produit dans la quatrième manufacture récemment ouverte à Chevenez, dans le Jura suisse.



Les dépenses consacrées à ce projet s’élèvent, à nouveau, à 20 millions de francs CHF. La production sera de 500 unités en 2013, 5'000 en 2014.

De la page blanche à la production, deux années se sont écoulées : un exploit impressionnant comparable à celui réalisé par Jack Heuer et son équipe pour le Calibre 11 en 1969 — d’où le nom de TAG Heuer Calibre 1969 donné à la dernière création.




TAG Heuer Calibre 1969 :

TAG Heuer confirme sa suprématie en matière de chronographes


La qualité supérieure du nouveau mouvement manufacturé découle directement de l’expérience acquise par TAG Heuer dans le design et production du Calibre 1887 et des modèles de haute horlogerie primés. L’embrayage vertical, signature des chronographes de prestige, garantit une puissance et une précision exceptionnelles : 28'800 alternances par heure (4 Hz), 70 heures de réserve de marche et une moyenne de marche quotidienne de - 4 /+ 6 secondes.



Le mouvement extra-plat (6,5 mm) comprend 200 composants. L’assortiment et le balancier à quatre bras muni d’un parechoc KIF proviennent de l’entreprise suisse ATOKALPA. Comme dans le Calibre 11 original, le design des compteurs est classiquement tri-compax : aiguille de chronographe centrale, compteur des minutes à 3 heures, compteur des heures à 9 heures et petite seconde à 6 heures. Le Calibre 1969 comprend en outre un guichet dateur à 9 heures. Les décorations sont tout aussi exceptionnelles : côtes de Genève et colimaçonnage sur la masse oscillante en tungstène noirci ainsi que sur les ponts de minutes et de rouage automatique nickelés, tous deux avec des angles finement biseautés et polis. Toutes les ébauches, ponts et platine garnis, sont produites à Chevenez.



En conclusion, ce nouveau calibre combine au mieux une faible épaisseur, une grande réserve de marche et un important potentiel volumétrique.




TAG Heuer : le jadis et futur roi des chronographes

Avec les Calibre 1887 et Calibre 1969, TAG Heuer assure pleinement sa croissance et son maintien en position de leader dans le domaine des chronographes. La production des deux mouvements novateurs dépassera 50'000 unités en 2013 et devrait atteindre le seuil des 100'000 vers 2016. Cela fait de la marque le plus important producteur de chronographes de série en Suisse et une des très rares manufactures capables d’en fabriquer les principaux composants — non seulement pour les mouvements mais aussi pour les cadrans et les boîtes. Avant-gardiste depuis plus de 150 ans, TAG Heuer a toujours été à la pointe de l’innovation en technologie et design. Les Calibres 1887 et 1969 offrent une démonstration éclatante de sa ferme intention d’y rester.

Manufacture TAG Heuer à Chevenez

Une nouvelle manufacture TAG Heuer à Chevenez, en Suisse.
Une nouvelle boutique TAG Heuer à Paris, dans le quartier de l'Opéra.
TAG Heuer : de l'atelier dans les montagnes suisses aux 180 boutiques à travers le monde (et 20 à venir en 2014).

Manufacture TAG Heuer à Chevenez, en Suisse

Gérer les flux en aval, satisfaire la demande en amont



TAG Heuer développe son outil de production et son réseau de distribution pour faire face à une croissance soutenue, avec une nouvelle manufacture et des boutiques récemment inaugurées.

En 1860, Edouard Heuer, fils de cordonnier alors âgé de 20 ans, fonde un atelier d’horlogerie à Saint-Imier, village reculé des montagnes jurassiennes suisses. Aujourd’hui, TAG Heuer est une marque phare du groupe LVMH et l’un des principaux producteurs de chronographes en Suisse. En nombre de points de vente à travers le monde, l’entreprise se classe deuxième de l’industrie horlogère.




TAG Heuer en amont :

Novatrice, indépendante et fière d'être suisse


TAG Heuer connaît un pic de croissance de 20% dans un pays où la quantité de composants requise par l’industrie horlogère n’est plus produite. Demande accrue, production insuffisante : pour faire face à ce dilemme et rester fidèle à ses 153 ans d’histoire suisse, TAG Heuer a investi d’importants capitaux et fait preuve d’ingéniosité dans l’expansion de ses capacités de production.



En 2004, TAG Heuer inaugure, dans la commune jurassienne de Cornol, Cortech un nouveau site dédié à la fabrique de boîtiers. 150 ingénieurs et techniciens y réalisent, à la main et à l’aide de machines, les boîtiers tout acier, acier et or ou tout or de la marque. En 2009, l’établissement intègre un atelier de production de ponts et de platines pour les mouvements mécaniques.



En 2010, deux ateliers d’assemblage voient le jour sur le site principal de La Chaux-de-Fonds, l’un réservé aux mouvements de Haute Horlogerie, avec, pour résultat, des garde-temps primés tels que les Mikrograph, Mikrotimer, V4 et MikrotourbillonS et l’autre dévoué au chronographe mécanique Calibre 1887. Fruit de trois années de travail intense en Recherche et Développement, le Calibre 1887 oscillant à 28'800 alternances par heure intègre 320 composants dont une roue à colonnes et une version audacieuse du pignon oscillant breveté par Edouard Heuer en 1887. Actuellement, l’atelier d’assemblage T1 produit plus de 1’000 calibres par semaine, soit un toutes les deux minutes.



En 2011, TAG Heuer acquiert ArteCad, une manufacture établie à Tramelan depuis 1885. Elle produit des cadrans haut de gamme et est l’une des plus intégrée du secteur.

En 2012, la construction d’une quatrième manufacture est lancée à Chevenez dans le Jura suisse. Sur ce site, comme à La Chaux-de-Fonds, TAG Heuer produira le Calibre 1887 ainsi qu’un nouveau mouvement de chronographe intégré entièrement développé en interne, le Calibre 1969. Grâce aux 100 emplois créés dans le nouvel établissement de 2’600 m², l’effectif d’employés TAG Heuer atteindra les 800 personnes en Suisse.



Le montant investi dans les Calibre 1887 et Calibre 1969 s’élève à plus de 40 millions de francs suisses. Quant à la production lancée en 2010, elle dépasse les prévisions initiales : plus de 50’000 unités en 2013 et une estimation à 100’000 à l’horizon 2016.

Des mouvements, des boîtiers et des cadrans fabriqués à l’interne : TAG Heuer est une des rares manufactures suisses à pouvoir s’enorgueillir de capacités de production aussi étendues. Ce niveau exceptionnel d’excellence horlogère vaut à l’entreprise d’avoir rejoint l’élite suisse au sein du cercle très restreint des membres de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH).




TAG Heuer en aval :

développer un réseau de distribution leader


La croissance rapide des ventes de TAG Heuer – 20% de part de marché en 2012, une progression de 15% par rapport à 2011 – relève d’une stratégie ambitieuse qui vise à renforcer sans cesse la présence de la marque aux emplacements les plus prisés du secteur du luxe. À ce jour, les produits TAG Heuer sont disponibles dans 4’000 points de vente et 180 boutiques exclusives répartis dans 57 pays. On ne compte pas moins de 52 ouvertures de boutiques au cours de ces deux dernières années.

2013 marque un tournant dans la stratégie de développement retail avec l’implantation de TAG Heuer sur des sites majeurs à travers le monde : les Champs Elysées, la Cinquième Avenue, Francfort, Paris dans le quartier de l’Opéra et au Bon Marché, Istanbul, Honk Kong (Time Square et Ocean Terminal) ainsi que Macao. En 2014, on atteindra les 200 enseignes de la marque avec des ouvertures prévues à Londres, Milan, Madrid, San Francisco, Los Angeles, Honolulu, Macao, Singapour et Pékin. Le total de 250 visé devrait être effectif d’ici trois à cinq ans.



C’est également cette année que la marque a ouvert ses premières boutiques en ligne, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie. Elle a parallèlement lancé un important programme de rénovation avec pour objectif la restructuration complète des boutiques existantes dans son réseau de distribution.

Le nouveau design exprime le prestige et l’exclusivité de TAG Heuer, représente sa diversité tout en soulignant son unicité. Il a pour but de permettre aux clients de découvrir l’univers de la marque dans son ensemble – non seulement ses produits, montres, lunettes, sacs, vêtements ou portefeuilles, mais aussi son histoire et sa culture, y compris ses partenaires passés ou présents, des sportifs et célébrités allant de Steve McQueen à Cameron Diaz, Leonardo DiCaprio ou les champions de l’équipe américaine Oracle victorieuse de l’America’s Cup.

Avec un personnel dûment formé, des adresses prestigieuses et des vitrines somptueuses, les magasins sont des destinations de shopping à part entière : en termes de productivité par mètre carré, TAG Heuer se classe parmi les meilleurs détaillants du groupe LVMH riche de plus de 60 marques.


Le futur s'écrit maintenant :

TAG Heuer mise sur son succès


Face à une croissance rapide et, en parallèle, aux difficultés d’approvisionnement émergentes dans l’industrie horlogère suisse, TAG Heuer a élaboré une nouvelle stratégie d’investissement globale axée sur le long terme. Sa mise en œuvre a été rendue possible par les excellentes performances de la marque. Les dépenses considérables consenties en amont comme en aval lui garantissent une santé durable. L’entreprise horlogère suisse pionnière depuis plus de 150 ans, à la pointe de l’innovation en technologie comme en design, est bien armée pour aborder l’avenir.

 PUBLICITÉ
  • TAG Heuer présente 3 nouveaux modèles femme de sa célèbre collection MONACO
  • Chopard montre Lotus Blanc
  • De nouvelles couleurs pour la collection Millenary d’Audemars Piguet
  • Van Cleef & Arpels Montre sautoir Cerf-Volant
  • CHANEL CODE COCO
  • Corum Heritage Sublissima
  • Girard-Perregaux Cat’s Eye La Fenice
  • Piaget Altiplano - 60 ans et toujours jeune
  • Promesse « Les Exceptionnelles » by Baume & Mercier
  • Van Cleef & Arpels Montre Papillon Secret
  • Hublot
  • Vacheron Constantin
  • Ulysse Nardin
  • Audemars Piguet
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Schwarz Etienne
  • Bell & Ross
  • Tag Heuer
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Corum
  • Montblanc
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • F. P. Journe
  • Louis Vuitton
  • Vacheron Constantin
  • Richard Mille
  • Vacheron Constantin
  • Bell & Ross
  • Vacheron Constantin
  • Louis Vuitton
  • Tag Heuer
  • Anonimo
  • Tag Heuer
  • Maier
  • Zenith
  • Bucherer
  • Hublot
  • Rolex
  • Corum
  • Vacheron Constantin
  • Fondation Haute Horlogerie
  • Hublot
  • Zenith
  • Panerai
  • Cartier
  • Richard Mille
  • Bucherer
  • Tag Heuer
  • Richard Mille
  • Tag Heuer
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • MATWATCHES
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Richemont announces changes to its Senior Executive Committee
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Hublot, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Richard Mille, 6 montres Cartier, 7 montres Omega, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres Tag Heuer, 11 montres IWC, 12 montres Breitling, 13 montres Zenith, 14 montres Panerai, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres A. Lange & Söhne, 17 montres Breguet, 18 montres Montblanc, 19 montres Chanel, 20 montres Blancpain, 21 montres Girard-Perregaux, 22 montres Tudor, 23 montres Bell & Ross, 24 montres Chopard, 25 montres Piaget, 26 montres Louis Vuitton, 27 montres Corum, 28 montres Dior, 29 montres BRM, 30 montres Roger Dubuis, 31 montres Ebel, 32 montres Ulysse Nardin, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres L.Leroy, 35 montres Bucherer, 36 montres Bulgari, 37 montres JeanRichard, 38 montres Parmigiani, 39 montres Franck Muller, 40 montres Porsche Design, 41 montres Anonimo, 42 montres Hermès, 43 montres MB&F, 44 montres Van Cleef & Arpels, 45 montres Oris, 46 montres Chaumet, 47 montres Jacob & Co., 48 montres Yema, 49 montres Maier, 50 montres Eterna, 51 montres Graham-London, 52 montres Ange Barde, 53 montres F. P. Journe, 54 montres Urwerk, 55 montres Vulcain, 56 montres HYT, 57 montres S.T. Dupont, 58 montres Romain Jerome, 59 montres Harry Winston, 60 montres MATWATCHES,