La Saga Tank de Cartier

Une Tank est une Tank est une Tank est une Tank*

« Un tank est entré chez Cartier »

La Cote des Montres™ le 31 mars 2012



La montre Tank naît en 1917 d’une vision, d’une idée forte qui vient couronner un long processus de réflexion. Voilà un instrument à mesurer le temps qui s’ébroue de toute tradition, bouscule les habitudes, fait entrer le design moderne dans les ateliers et s’impose comme une référence en horlogerie.

On dira : « Un tank est entré chez Cartier ». On verra surtout apparaître une montre, une forme, un style, une élégance qui, suivant une trajectoire sans pareille, va traverser le siècle, faire le pont entre des époques et inventer une manière de vivre, résolument moderne.

* D’après Gertrude Stein. Tank est une marque enregistrée de Cartier.


Truman Capote, à un journaliste :
« Otez cette montre affreuse de votre poignet et mettez plutôt celle-là ! »
Gêné par cet élan de générosité, le journaliste tente de rendre à l’écrivain sa montre Tank, mais Truman Capote lui avoue : « Je vous en prie, gardez-la, j’en ai au moins sept à la maison ! ». 1973.

Avec l'autorisation de Truman Capote Literary Trust © Rue des Archives/ Farabolafoto/Ital



1917 La genèse : la montre Tank « Normale »

Du rond au carré... En 1904, Cartier crée une montre dessinée spécifiquement pour être portée au poignet : c’est la toute première montre Santos, que Cartier offre à son ami l’aviateur Santos-Dumont afin qu’il puisse lire l’heure facilement pendant ses vols. Cartier comprend très tôt que cette création va modifier la nature de la montre et changer la donne en horlogerie. La montre-bracelet sera un accessoire indispensable, tout à la fois fonctionnel et élégant.



La montre-bracelet Tank - Cartier, 1919Montre Tank à mouvement mécanique 9 lignes, en or, montée sur bracelet de cuir. Les attaches du bracelet sont intégrées à la boîte à brancards latéraux débordants. Le cadran est en argent blanchi avec chiffres romains. On retrouve l’échelle des minutes en forme de chemin de fer, les aiguilles pommes en acier bleui, la couronne de remontoir perlée d’un saphir cabochon. Tous les signes distinctifs de la Tank sont réunis. Archives Cartier © Cartier.

Les premières années du XXe siècle sont ainsi consacrées à des recherches formelles dont le but sera de faire entrer le rond (des heures) dans la ligne du bracelet, et d’épurer, jusqu’à finalement intégrer, le dessin des attaches au boîtier, dans le prolongement du bracelet. C’est la rencontre harmonieuse et parfaite de ces éléments qui fait de la montre Tank tantôt un carré, tantôt un rectangle, intuition géniale qui couronne des années de réflexion et ouvre une nouvelle ère en horlogerie.

Photographie de la boutique Cartier, au 13 rue de la Paix à Paris, vers 1915 - Archives Cartier © Cartier

Par ses attaches intégrées au boîtier, la montre Tank dite « normale » signe une avancée stylistique unique en son genre. Une tradition orale Maison veut que Louis Cartier ait lui-même rapproché l’architecture de la montre Tank du dessin d’un char, vu de haut : les brancards pour les chenilles, le boîtier pour l’habitacle du véhicule.

Dessinée en pleine guerre, en 1917, le prototype de la montre Tank est offert en temps de paix au général John Pershing, commandant du corps expéditionnaire américain en Europe. Sa force, c’est de rompre d’un coup net avec un certain goût pour les circonvolutions et d’imposer une vraie rigueur formelle. Son succès est immédiat, reflet prémonitoire d’une tendance qui acclame la pureté des lignes, la recherche des formes.



Le marquis Boni de Castellane, dandy excentrique et ami de Louis CartierLe marquis Boni de Castellane porte une montre Tank sur bracelet moiré. Il conserve toutefois à son habit la traditionnelle montre de gousset. © Paul Nadar

Dans le même temps, la montre Tank apparaît dans une version joaillière, brouillant les pistes du masculin et du féminin, affirmant ainsi que la liberté et l’élégance n’ont pas de genre. Il faut attendre 1919 pour que la mise en production de la Tank soit effective.

Entre le 15 novembre et le 26 décembre 1919, six pièces sont inscrites au stock ; le 17 janvier de l’année suivante, il n’en reste plus aucune...


1921 Tank Cintrée



Montre-bracelet Tank Cintrée - Cartier Londres, 1929 Fabrication Jaeger pour EWC. Signée Cartier sous douze heures. Boîte cintrée en or satiné, brancards en or satiné et poli. Couronne de remontoir perlée, un cabochon saphir. Bracelet cuir, boucle déployante en or jaune et rose. Cadran cintré blanc à chiffres arabes luminescents, minuterie intérieure chemin de fer. Aiguilles de type squelette luminescentes. Sur le fond de la boîte, l’inscription suivante est gravée : Felix from Fred ’29. La montre Tank, acquise par Fred Astaire en 1929, fait, depuis 1988, partie de la Collection Cartier. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

Entre le carré et le rectangle, Cartier choisit, pour une de ses premières montres, le rectangle : c’est la Tank Cintrée de 1921 dont la forme galbée a été pensée pour épouser l’arrondi du poignet. Recherche fonctionnelle ou esthétique, cette montre préfigure la montre Tank Américaine des années 1980.

Dessin de création pour une montre destinée à la princesse Mdivani, épouse de Louis Van Allen, 1935.
Archives Cartier New York © Cartier


1922 Tank Chinoise



Montre-bracelet Tank Chinoise - Cartier, 1930 Boîte en or satiné et poli, brancards et barres transversales en or poli. Couronne de remontoir perlée, un cabochon saphir. Bracelet en cuir, boucle ardillon. Cadran carré crème à chiffres romains, minuterie intérieure chemin de fer. Aiguilles pommes en acier bleui. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

La forme inédite se nourrit de l'architecture du portique des temples chinois
Comme cela s’était déjà produit et comme cela se reproduira, Cartier perçoit la pertinence des éléments issus des arts d’autres cultures et leurs correspondances en joaillerie et en horlogerie. L’art islamique, l’Inde feront ainsi partie des champs d’interprétation et d’inspiration de la Maison.

Dans les années 1920, des objets d’un rare raffinement – vanities, bracelets, boîtes à poudre, pendules – sont créés, parés d’éléments mythologiques, de matériaux précieux venus de Chine.



Nécessaire, motif décor chinois - Cartier Paris, 1927 Onyx, or, platine, cabochons de saphir et d’émeraude. Prime d’émeraude gravée. Diamants ronds taille 8/8 et taille rose. Corail sculpté et gravé, cabochons de corail. Émail rouge, ivoire, noir, vert, jaune. Le dessin est d’origine. L’intérieur est en or et comprend un miroir et un tube à rouge. N. Herrmann, Collection Cartier © Cartier.

La montre Tank Chinoise naît en 1922 et s’inscrit dans cet élan : on voit ainsi apparaître ce modèle dont la forme inédite se nourrit de l’architecture du portique des temples chinois. Aux brancards verticaux, s’opposent deux barres horizontales qui débordent légèrement sur les côtés, reprenant le jeu des linteaux attachés de manière apparente dans un entrelacs dessus/dessous. L’équilibre des formes se déplace et se recentre sur le carré. Pureté des lignes, épure, la géométrie passionne Cartier pour qui elle est avant tout liée à la perception du beau.


1922 Tank Louis Cartier



Montre-bracelet Tank Louis Cartier - Cartier, 1925. Signée Cartier sous 12 heures. Boîte en platine poli et satiné. Couronne de remontoir perlée, un cabochon saphir. Boucle déployante en or blanc. Cadran blanc à chiffres romains. Aiguilles pommes en acier bleui. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

Avec la Tank Louis Cartier, le choix de la forme rectangulaire est assumé. Cette montre se différencie par l’adoucissement de ses angles et l’arrondissement marqué du sommet de ses attaches. Un modèle qui symbolise avec une extrême rigueur la contribution marquante que Louis Cartier apporte au style moderne plus tard appelé Art déco : les lignes fières et tendues du carré et du rectangle s’adoucissent, la géométrie des angles s’atténue.



Rudolph Valentino dans Le Fils du Cheik Un film du réalisateur américain George Fitzmaurice, 1926. L’acteur porte une montre Tank. © United Artists Associated/Collection Sunset Boulevard.



Montre-bracelet Tank Louis Cartier - Cartier Paris, 1944 Fabrication Jaeger. Signée Cartier sous douze heures, Swiss sous six heures. Boîte en or satiné et poli, brancards en or poli. Couronne de remontoir perlée, un cabochon saphir. Bracelet de cuir, boucle à ardillon. Cadran rectangulaire blanc à chiffres romains, minuterie intérieure chemin de fer. Aiguilles de type bâton en acier bleui. E. Sauvage © Cartier.



Portrait de Louis Cartier (1875-1942) par Emile Friant. Aîné des trois fils Cartier, Louis Cartier prend la direction de la boutique de la rue de la Paix dès son ouverture en 1899. Archives Cartier © Cartier.



1928 Tank à Guichets



Montre-bracelet Tank à Guichets - Cartier Paris, 1928 Boîte en or satiné et poli. Couronne de remontoir plate crantée à douze heures. Bracelet en cuir, boucle déployante en or jaune et rose. Affichage par deux guichets, chiffres arabes pour les heures, minuterie chemin de fer à chiffres arabes de 5 en 5. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

Portée par l’avènement du train et de l’automobile, la vitesse entre en scène : les compteurs à chiffres symbolisent la modernité. Avec la montre Tank à Guichets, Louis Cartier crée une montre dont l’esthétique correspond à une complication horlogère : l’heure sautante. Sur ces montres d’une très belle épure, le verre, le cadran et les aiguilles cèdent la place à une plaque repercée qui laisse apparaître des segments de disques portant l’un le chiffre des heures, l’autre celui des minutes.

Le pianiste, compositeur et chef d'orchestre américain Duke Ellington - Il porte une montre Tank à Guichets.
© Collection F.Driggs/Magnum Photos

Cartier joue avec la disposition et la forme des guichets, l’emplacement du remontoir (à midi ou trois heures) et l’esthétique de ce dernier : saphir cabochon, à pans ou à couronne plate crantée. Le plus souvent, par souci de sobriété, le platine ou l’or, brossés, ont un aspect mat.


1932 Tank Basculante



Montre-bracelet réversible basculante - Cartier Paris, 1936 Signée Cartier sous douze heures, France sur six heures. Boîte rectangulaire en or satiné et poli pivotant autour d’un axe six heures-douze heures dans un cadre en or satiné et poli. Couronne de remontoir plate crantée à douze heures. Attaches bec d’aigle, bracelet en cuir, boucle déployante en or jaune et rose. Cadran rectangulaire en argent grené à chiffres romains, minuterie intérieure chemin de fer. Aiguilles de type poire Stuart en acier bleui. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

Qu’il s’agisse de montres de poche ou de montres-bracelets, les horlogers cherchent à protéger le verre fragile des montres, surtout lorsqu’elles sont portées lors d’activités sportives, de plus en plus en vogue dans ces années 1930. La montre Tank Basculante de 1932 est dotée d’un boîtier qui pivote longitudinalement dans un cadre articulé ; le remontoir intégré se trouve situé à midi. Le temps s’affiche ou se cache à loisir. La montre Tank Basculante propose un dessin complexe, construit sur l’imbrication de plans successifs, sur un jeu de formes emboîtées.

L’acteur Gary Cooper porte une montre Tank Basculante, vers 1940. Avec l'autorisation de Maria Cooper Janis. © Rue des Archives/RDA


1936 Tank Asymétrique



Montre-bracelet Oblique - Cartier Londres, 1963 Boîte en or satiné et poli. Couronne de remontoir à huit pans, un saphir facetté. Bracelet de cuir, boucle déployante en or jaune et rose. Cadran losange de couleur crème, tourné de 45 degrés, à chiffres arabes et index alternés. Aiguilles de type glaive en acier bleui. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

La montre Tank Asymétrique bouscule et décale les codes graphiques des premières montres. De ce fait, c’est l’équilibre entier de la montre qui est modifié : midi et six heures sont repositionnés dans les angles de la montre ; le remontoir est placé à deux heures. Une montre qui exprime peut-être les contradictions d’une époque, ses aspirations au changement, son souhait de chahuter les codes établis. Dans une version de 1963, elle porte le nom de Tank Oblique.


1940

Dans les années 1940, la montre Tank acquiert une place privilégiée sur la scène internationale, notamment grâce au rayonnement du septième art. Ils seront nombreux, acteurs, écrivains, artistes... à choisir cette montre qu’ils porteront, chacun à leur manière, comme une démonstration de parfaite élégance.

Clark Gable portant sa Avec l’autorisation de la succession de Clark Gable. © Collection Sunset Boulevard


1952 Tank Rectangle (modèle épais)



Montre-bracelet Tank Rectangle (modèle épais) - Cartier Paris, 1952 Fabrication Jaeger. Signée Cartier sous douze heures, Swiss Made sous six heures. Boîte en or satiné et poli, brancards en or poli. Couronne de remontoir huit pans, un saphir facetté. Bracelet en cuir, boucle déployante en or jaune et rose. Cadran rectangulaire doré satiné à chiffres romains, minuterie intérieure chemin de fer. Aiguilles de type glaive dorées. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

Dans les années 1950, la montre Tank Rectangle (modèle épais) affiche une opulence affirmée, avec cette montre généreuse par ses formes, dont le cadran doré répond en écho à la boîte en or : le manifeste d’un classicisme assumé.

L'acteur américain Stewart Granger porte une montre Tank Cintrée en or, avec un bracelet de 7 rangs imbriqués,
vers 1954. © MGM/Collection Sunset Boulevard


1960 Mini Tank Allongée



Montre-bracelet Tank Allongée - Cartier Londres, 1974 Signée Cartier sur douze heures, London sous six heures. Boîte en or satiné et poli, brancards en or poli. Couronne de remontoir perlée, un cabochon saphir. Bracelet en cuir, boucle à ardillon. Cadran rectangulaire crème à chiffres romains. Aiguilles de type glaive en acier bleui. Figure dans les archives de la Maison sous le nom de Elongated JJC Tank ; JJC sont les initiales de Jean-Jacques Cartier, fils de Jacques Cartier. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

La petite Tank Allongée
et la Mini Tank se sertissent
de diamants
Dans les années 1960, la montre Tank se renouvelle avec des boîtes féminines, plus petites. La petite Tank Allongée est mise à l’honneur et la gamme s’enrichit de la Mini Tank Louis Cartier. Les brancards de la petite Tank Allongée et de la Mini Tank se sertissent de diamants, développant des variations joaillières que Louis Cartier avait initiées dans les années 1920.



Montre-bracelet Tank Allongée - Cartier Londres, 1974 Signée Cartier sur douze heures, London sous six heures. Boîte en or satiné et poli, brancards en or poli. Couronne de remontoir perlée, un cabochon saphir. Bracelet en cuir, boucle à ardillon. Cadran rectangulaire crème à chiffres romains. Aiguilles de type glaive en acier bleui. Figure dans les archives de la Maison sous le nom de Elongated JJC Tank ; JJC sont les initiales de Jean-Jacques Cartier, fils de Jacques Cartier. E. Sauvage © Cartier.

Yves Montand et Simone Signoret sur la plage de La Baule, 1959. © Keystone-France



Simone Signoret et Yves Montand - Los Angeles, avril 1960 L'actrice reçoit l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle d'Alice dans Room at the Top. Yves Montand porte la montre Tank qu'elle lui a offerte l'année précédente.



1977 Tank Must de Cartier vermeil et cadran bordeaux



Montre-bracelet Tank Must de Cartier - Cartier, 1977 Signée Must de Cartier à douze heures, double C entrelacés et Swiss à six heures. Boîte en vermeil satiné et poli, brancards en vermeil poli. Couronne de remontoir perlée, un cabochon de spinelle bleu. Bracelet en cuir, boucle déployante. Cadran rectangulaire en laque corail. Aiguilles de type glaive dorées. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

Dans les années 1970, Cartier insuffle à sa collection horlogère modernité et élégance. En 1972, la gamme Louis Cartier est mise à l’honneur et s’enrichit de montres en or massif sur bracelet cuir. En 1977, au cœur de la période Must de Cartier, une collection de montres en vermeil est lancée, qui reprend la forme de la Tank Louis Cartier.

Andy Warhol, grand collectionneur de montres Tank. © Arnold Newman/Getty Images

Les cadrans unis, dénués de tout chiffre, s’habillent de couleurs subtiles, qui font écho aux matériaux précieux employés en joaillerie : onyx, corail, ivoire, lapis-lazuli, écaille et grenat. Si ces montres affichent de nouveaux partis pris de couleurs et de matières, elles restent fidèles à l’esprit de la montre Tank Louis Cartier. Ultime touche d’un raffinement précieux, un saphir cabochon habille le remontoir. Cette collection remporte dans le monde entier un succès immédiat et inégalé.





Montre-bracelet Tank Must de Cartier - Cartier, 1977 Signée Must de Cartier à douze heures, double C entrelacé et Swiss à six heures. Boîte en vermeil satiné et poli, brancards en vermeil poli. Couronne de remontoir perlée, terminée par un cabochon de spinelle bleu. Bracelet en cuir avec boucle déployante. Aiguilles de type glaive dorées. E. Sauvage © Cartier.



1980 Tank Américaine



Montre-bracelet Tank Américaine - Cartier, 1993 Signée Cartier sous douze heures, Swiss sous six heures. Boîte cintrée en or satiné, brancards en or satiné et poli, étanche à 30 mètres. Couronne de remontoir à huit pans, un saphir facetté. Bracelet en cuir, boucle à ardillon. Cadran rectangulaire cintré blanc à chiffres romains, signature secrète Cartier dans une barre du VII, minuterie intérieure chemin de fer. Aiguilles de type glaive en acier bleui. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

Dessinée en 1987 et lancée en 1989, la montre Tank Américaine s’inscrit dans la lignée de la montre Tank Cintrée dont elle reprend la cambrure du boîtier : la forme rectangulaire est devenue plus compacte, les brancards se sont arrondis.



César porte une montre Tank Américaine « J’aime porter ma Tank, je me sentirais tout nu sans elle. Cette montre a une dimension physique, sensuelle et surtout tactile. Je passe mon temps à la caresser, à la tripoter, sans même la regarder, je la regarde avec les doigts ». © Arnaud Baumann.

Merveille d’horlogerie et de style qui joue avec la géométrie, alternant le tranchant et le doux, les droites et les courbes, les arrondis et les angles, la Tank Américaine est aussi la première montre Cartier avec boîtier cambré et étanche.



Le général John J. Pershing Le général John J. Pershing, commandant du corps expéditionnaire américain en Europe durant la Première Guerre mondiale. Louis Cartier lui offrira le prototype de la montre Tank - dont la forme fait écho à celle des chars. 1918. © Scherl/Suddeutsche Zeitung/ Rue des Archives

Montre généreuse, massive, à la beauté assumée, elle inaugure dans le même temps une nouvelle boucle déployante, qui permet d’adapter parfaitement la longueur du bracelet à la taille du poignet, et qui remplace celle que Cartier utilisait depuis 1910. Sa puissance, l’élégance de sa forme étirée et légèrement bombée font d’elle un grand classique, une montre habillée à la force déclarée, que l’on pourra lire comme un hommage rendu à la montre Tank offerte au général Pershing…


1996 Tank Française



Montre-bracelet Tank Française, petit modèle - Cartier, 1995 Signée Cartier sous douze heures, Swiss Made sous six heures. Boîte cintrée en or satiné et poli, brancards en or poli, étanche à 30 mètres. Couronne de remontoir à huit pans, un cabochon saphir. Bracelet maillons en or poli, fermoir triple déployant en or jaune et rose. Cadran carré argent grené à chiffres romains, signature secrète Cartier dans une barre du X, minuterie intérieure à index. Aiguilles de type glaive en acier bleui. N. Welsh, Collection Cartier © Cartier.

La montre Tank Française, lancée en 1996, recompose le vocabulaire des montres Tank classiques (disposition parallèle des brancards latéraux, cadran à chiffres romains, minuterie chemin de fer, aiguilles glaives, couronne de remontoir à pans ornés d’un saphir cabochon) et place audacieusement un boîtier cambré au coeur d’un bracelet de maillons.

Étape de sertissage d’une montre Tank Française Rivière en atelier, 1996. © M. Feinberg/ABC

Brancards biseautés, courbure concave des maillons, forme cambrée : boîte et bracelet se lisent dans une même continuité, sans aucune rupture de ligne, de volume ou de matière. Autant de finitions horlogères qui radicalisent les lignes et dessinent une Tank nouvelle dont la forme du bracelet et ses bordures à redans rappelle le dessin des chenilles des chars blindés.



« Si tous les tanks étaient fabriqués par Cartier, nous aurions le temps de vivre en paix ! ». Ainsi le couturier français Jean-Charles de Castelbajac rend-il hommage à la montre Tank, en 1994, dans le Figaro Madame.

Voici une montre objet, aussi fonctionnelle qu’esthétique, aux lignes parfaitement intégrées, une montre-bracelet par excellence.



Montre-bracelet Tank Française, petit modèle - Cartier, 1995 Signée Cartier sous douze heures, Swiss Made sous six heures. Boîte cintrée en or satiné et poli, brancards en or poli, étanche à 30 mètres. Couronne de remontoir huit pans, un cabochon saphir. Bracelet maillons or poli, fermoir triple déployant or jaune et rose. Cadran carré argent grené à chiffres romains, signature secrète Cartier dans une barre du X, minuterie intérieure à index. Aiguilles de type glaive acier bleui. E. Sauvage © Cartier.



2002 Tank Divan



Montre Tank Divan, grand modèle - Cartier, 2003 Montre Tank à mouvement mécanique 9 lignes, en or, montée sur bracelet de cuir. Les attaches du bracelet sont intégrées à la boîte à brancards latéraux débordants. Le cadran est en argent blanchi avec chiffres romains. On retrouve l’échelle des minutes en forme de chemin de fer, les aiguilles pommes en acier bleui, la couronne de remontoir perlée d’un saphir cabochon. Tous les signes distinctifs de la Tank sont réunis. Archives Cartier © Cartier.

L’année 2000 chez Cartier est marquée par le lancement d’une montre qui donne de l’espace au temps... Avec la montre Tank Divan, les volumes s’étirent pour recréer un nouvel équilibre : le cadran chavire à l’horizontale, les chiffres romains s’étirent, dans une extravagance contenue.

Étape de sertissage d’une montre Tank Divan dans les ateliers de haute horlogerie Cartier, 2003. G. Nencioli © Cartier

On la dira classique pour son cadran rectangulaire, son bracelet large, ses chiffres romains : on découvre que ces partis pris sont autant d’atouts combinés visant une élégance décalée et choisie.


2012 Tank Anglaise…

Quelques personnalités

qui croisèrent la route de la Tank de Cartier




Le maharajah d'Indore Le maharajah d'Indore Yeshwant Rao Holkar II porte une petite montre Tank Rectangle montée sur bracelet de cuir. Vers 1930. © Man Ray Trust, Prolitteris, Zürich 2012 et Adagp, Paris 2012.



Le maharajah Vijaysinghi de Rajpipla Le maharajah Vijaysinghi de Rajpipla, heureux propriétaire d'une montre Tank en or jaune avec brancards en émail noir, datée de 1921. Elle fait désormais partie de la Collection Cartier. © Maurice-Louis Branger/Roger-Viollet.



Le maharajah de Patiala La Tank à Guichets fait partie de l'importante collection de montres Cartier de Sir Bhupindar Singh, maharajah de Patiala. © Henri Manuel/Roger-Viollet.



Elizabeth Taylor Elizabeth Taylor, amoureuse et passionnée de créations joaillières et horlogères de Cartier. Avec l'autorisation de the Trustees of Elizabeth Taylor © Photofest.



Elizabeth Taylor Cannes, Monte-Carlo, Londres ou New York… Elizabeth Taylor profite de ses séjours à l'étranger pour créer un lien particulier avec Cartier. Avec l'autorisation de Trustees of Elizabeth Taylor Edward Quinn © edwardquinn.com



Alain Delon et Jean-Pierre MelvilleSur le tournage de Un flic, Alain Delon réalise qu'il partage la même passion pour la montre Tank Arrondie que le metteur en scène, Jean-Pierre Melville. 1972. Avec l'autorisation d'Alain Delon © Studio Canal/Collection Sunset Boulevard



Ingrid Bergman Après plus de vingt ans d’absence aux États-Unis, la comédienne Ingrid Bergman, l’héroïne du film Casablanca, revient au théâtre, à Los Angeles, en 1967. Avec l'autorisation de the Estate of Ingrid Bergman Bill Ray © Time & Life Pictures/Getty Images

Portfolio

« Les plus belles montres sont toujours des montres Cartier. Hors du temps, intemporelles ».
David Bailey

Portfolio

par David Bailey



Rupert Everett

« Ma façon de voir le temps est intellectualisée par la pensée ».




Je trouve la montre Tank de Cartier très belle. Chic sans être ostentatoire, mais en même temps, c’est une montre de grande classe.

Pour vous, qu'est-ce qui fait que le temps s'arrête ?
C’est une question compliquée. Ma façon de voir le temps est intellectualisée par la pensée. Lorsque l’on ne pense pas, il n’y a pas de notion de temps. le temps n’est ni un ami, ni un ennemi. c’est un fait.

Quelle est votre heure préférée de la journée ?
Vers 6 ou 7 heures du soir. Juste avant la soirée. Quand tout est fait.


Alice, Andrea & Charlotte Dellal



Alice Dellal :
Quelle est votre heure préférée de la journée ?
16h20 très précisément !
Le temps est un ami... et un ennemi ! J’adore passer du temps seule, avoir du temps pour faire les choses. Mais quand je travaille, je dois aller dans tellement d’endroits différents... et j’aimerais souvent avoir plus de temps. J’ai une relation très ambivalente avec le temps. Le plaisir. Dès que je m’amuse, le temps s’arrête. J’adore la musique et quand je joue de la batterie, le temps s’accélère.

Andrea Dellal :
Pour moi, les montres tank font partie des accessoires intemporels.

Pour vous, qu'est-ce qui peut faire s'arrêter le temps ?
Ma famille. surtout depuis que j’ai deux petits-enfants. Quand nous sommes tous ensemble à la campagne, c’est fabuleux. J’aimerais que le temps s’arrête, à cet instant-là.
Le temps doit suivre son cours. il nous réserve toujours des surprises. Et j’aime les surprises qu’apporte la vie.

Généralement, vous en êtes en avance ou en retard ?
Non, je ne suis pas très souvent en avance... C’est drôle, parce que quand je retourne dans mon pays je ne supporte pas que les brésiliens ne sachent pas être ponctuels.Jje suis arrivée à Londres à l’âge de 18 ans et j’y suis restée, entourée par des anglais. Pour eux, la ponctualité est une affaire sérieuse ! Je suis toujours à l’heure et si ce n’est pas le cas, je suis mal à l’aise.

Charlotte Dellal :
J’adore la montre Tank. Curieusement, j’ai dit à mon mari que j’aimerais en avoir une. Une tank de Cartier. Elle est sur ma liste !

Quelle est votre heure préférée de la journée ?
Je ne sais pas. Ça dépend de la période de l’année. J’aime la nuit... Plus jeune, j’étais un oiseau de nuit : je me couchais tard et me levais tard. Ma vie a changé et je suis plus matinale maintenant. Je suis généralement en retard mais c’est malgré moi. j’ai parfois l’impression qu’il n’y a pas assez d’heures dans une journée ! Je ne peux pas arrêter le temps mais je peux l’étirer en jonglant un peu.


Greg Wise & Richard Laxton

« J’aime le Petit jour, entre 5h30 et 7heures »




Greg Wise :
Le temps n’est pas linéaire. Le temps est très fluide. Il peut s’étirer ou passer comme un éclair.

Quelle est votre heure préférée de la journée ?
J’aime le petit jour, entre 5h30 et 7 heures. C’est le moment où je me sens le plus créatif, où je me sens le mieux.

Richard Laxton :
À vrai dire, cette montre est faite pour moi, ses proportions conviennent parfaitement à mes mains. je l’adore.


Jordan Scott



Très belle, très élégante, intemporelle... Indémodable.

Portez-vous une montre au quotidien ?
Oui, une Cartier ! je serais perdue sans ma montre.

A-t-elle une histoire ?
Tout à fait. elle appartenait à ma grand-mère. Je l’ai reçue en héritage. C’est un objet très intime pour moi. Je ne collectionne pas les montres parce que ma montre a une histoire qui m’y attache. Je la porte tous les jours.

Si vous aviez du temps... que feriez-vous ?
Je pense que je passerais plus de temps au calme, à ne rien faire.


Edie & Olympia Campbell



Edie Campbell :
Quelle est votre heure préférée de la journée ?
J’aime bien 5h 55 du matin s’il fait jour. 5 est mon chiffre préféré. Le temps impose le respect.

Kelly Hoppen



Je porte toujours une montre. Je les collectionne. Celle-ci est vraiment splendide. Lorsque je l’ai vue, ça m’a fait un choc, elle est si belle ! J’aime les grosses montres pour les femmes. Elle est très agréable à porter, aussi et c’est très important : une montre, on la porte à même la peau, Il y a un contact avec le corps. C’est comme une seconde peau.


Poppy & Charles Delevigne



Poppy Delevigne :
Cartier, c’est une marque française de référence ! Porter une montre Cartier au poignet a quelque chose de magique.

Pour vous, qu'est-ce qui peut faire s'arrêter le temps ?
Le temps s’arrête quand je dors, et j’aime que les choses soient comme ça.

Quelle est votre heure préférée de la journée ?
j’aime la nuit ! Soit très tard la nuit ou très tôt, le matin. J'aime la solitude, le silence et le vide que l’on ressent lorsqu’il est très tard la nuit et qu’il n’y a personne. Il y a comme une force, une puissance dans ces moments-là.

Charles Delevigne :
Je connais la Tank par cœur. C’est la montre que j’aime, c’est la couleur que j’aime. toute en nuance, presque rose. C’est une classique dont les teintes sont incroyables. Elle n’a pas d’équivalent. Je n’avais jamais rien vu de tel auparavant. Toute ma vie, j’ai offert des montres Cartier à mes fiancées. Des montres Tank, toujours. Plus on avance dans l’âge, plus le temps est important, C’est pourquoi je profite de chaque minute.

Si je vous dis Never Stop Tank, à quoi pensez-vous ?
Au mouvement perpétuel. C’est bien. Ça me plaît !


Lucy Liu



Portez-vous une montre ?
Je porte toujours une montre, toujours au poignet gauche.

Quelle est votre histoire avec les montres ? Les avez-vous reçues en héritage ? Les collectionnez-vous ?
En fait, je crois que je n’ai jamais acheté de montre. Toutes celles que j’ai, m’ont été offertes. C’est classique et c’est un beau cadeau. Au fil du temps, la montre devient plus précieuse, on s’y attache. Elle acquiert une histoire que l’on transmet, ensuite, à qui on l’offre.

Quand je travaille, quand je joue, le temps file, parce que quand on est vraiment dans le moment présent, on perd la conscience du temps. on vit l’instant avec cette émotion, ce sentiment.

Le temps n’est pas toujours votre allié, quand on a beaucoup de choses à faire, si on veut vivre des moments forts. C’est pour cela que je porte toujours une montre. Cela me permet de gérer au mieux ma journée en étant sûre de ne pas en perdre la moindre minute.


Jjames Jagger & Turbogeist



Pour moi la Tank est une montre intemporelle, classique. C’est une belle montre, n’est-ce pas ? Elle me donne la sensation d’être un peu plus élégant que d’habitude.

Quelle est votre heure préférée de la journée ?
L’heure du thé je crois. Oui, c’est mon heure. J’aime aussi le dîner. J’aime les moments où l’on se détend, l’heure du coucher. Ce sont toutes des heures agréables.

Généralement, vous êtes en avance ou en retard ?
Je dirais que je suis plutôt en avance pour un musicien. Mais pour les autres...


Remerciements

Rupert Everett : acteur
Alice Dellal : mannequin
Andrea Dellal : ex-mannequin brésilien
Charlotte Dellal : créatrice de chaussures
Greg Wise : acteur
Richard Laxton : cinéaste
Jordan Scott : photographe, cinéaste et actrice
Edie Campbell : mannequin
Olympia Campbell : actrice britannique
Kelly Hoppen : décoratrice d’intérieur
Poppy Delevigne : mannequin
Charles Delevigne : promoteur immobilier
Lucy Liu : actrice et productrice de films
James Jagger : musicien du groupe « Turbogeist »

« les Prises de vues se sont bien passées… On a passé un bon moment ! c’est toujours un bon moment si on ne se prend pas trop au sérieux. Il ne s’agit pas seulement de prendre une photographie mais plutôt d’essayer à chaque instant de faire ressortir quelque chose du sujet. Il faut donner au cliché de la Personnalité. Un angle. De ce point de vue, elles étaient toutes réussies ! Les plus belles montres sont toujours des montres Cartier. Hors du temps, intemporelles ».
David Bailey

 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Aston Martin V12 S Roadster
Mercedes-Benz S65 AMG Coupé
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Hublot, 3 montres Omega, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Audemars Piguet, 6 montres Richard Mille, 7 montres Tag Heuer, 8 montres Breitling, 9 montres IWC, 10 montres Cartier, 11 montres Jaeger-LeCoultre, 12 montres Panerai, 13 montres Chopard, 14 montres Bell & Ross, 15 montres Chanel, 16 montres Zenith, 17 montres Vacheron Constantin, 18 montres Breguet, 19 montres Baume & Mercier, 20 montres A. Lange & Söhne, 21 montres Blancpain, 22 montres Montblanc, 23 montres Tudor, 24 montres Piaget, 25 montres BRM, 26 montres Girard-Perregaux, 27 montres Dior, 28 montres Louis Vuitton, 29 montres Corum, 30 montres Ebel, 31 montres Bulgari, 32 montres Perrelet, 33 montres Jaquet Droz, 34 montres Roger Dubuis, 35 montres L.Leroy, 36 montres Parmigiani, 37 montres H. Moser & Cie, 38 montres Hermès, 39 montres Porsche Design, 40 montres Chaumet, 41 montres MB&F, 42 montres Christophe Claret, 43 montres JeanRichard, 44 montres Ulysse Nardin, 45 montres Graham-London, 46 montres Eterna, 47 montres Van Cleef & Arpels, 48 montres Yema, 49 montres Harry Winston, 50 montres Greubel Forsey, 51 montres Urwerk, 52 montres Ralf Tech, 53 montres Giuliano Mazzuoli, 54 montres Romain Jerome, 55 montres HYT, 56 montres Franck Muller, 57 montres Glashütte, 58 montres De Bethune, 59 montres Frédérique Constant, 60 montres Wyler Genève,