Banc d’essai

Moser Perpetual 1

Les trésors de la couronne

La Cote des Montres™ le 12 novembre 2006



Prix de la Montre Compliquée
au Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2006.


À l’automne 2005, l’entreprise H. Moser & Cie fait sa réapparition sur la scène de l’horlogerie internationale sous l’impulsion du Dr Jürgen Lange. Nous avons choisi de vous faire partager ce grand moment en vous dévoilant en images l’un des nouveaux fleurons horlogers de Schaffhouse, la Moser Perpetual 1.

Moser Perpetual 1 à la loupe


Un peu d’histoire


Heinrich Moser
Heinrich Moser est né en 1805 à Schaffhouse. Fils et petit-fils d’horloger, il apprend le métier auprès de son père Erhard Moser.

En 1824, il quitte Schaffhouse pour s’établir au Locle où il va parfaire ses connaissances auprès des plus grands maîtres horlogers de l’époque. Deux ans plus tard, il tente de revenir s’établir dans sa ville natale, mais le conseil municipal rejette sa demande pour accorder le poste honorifique d’horloger de la ville à quelqu’un d’autre.

La société Heinrich Moser & Co voit le jour en 1828 et Moser fonde son horlogerie au Locle pour fabriquer des montres de poche en 1829.

En 1831, il ouvre une filiale à Moscou et devient le fournisseur des tsars, des familles princières et de l’armée russe. Moser développe également la vente de ses montres au Japon, en Chine, en Perse et au Turkestan, ainsi qu’en Sibérie et à Kamtchatka. (En 1845, les entreprises russes de H. Moser emploient environ 50 collaborateurs).

Devenu un horloger prospère, Moser décide de revenir s’établir définitivement à Schaffhouse en 1848 où il se fait construire le château Charlottenfels et devient l’un des personnages clé de la ville en participant très activement à son développement.

On lui doit :
  • La construction d’un canal sur le Rhin servant à alimenter une turbine hydraulique
  • La ligne ferroviaire entre Schaffhouse et Winterthour
  • Le chantier du plus grand barrage Suisse sur le Rhin (qui permit à Schaffhouse d’entrer dans l’ère industrielle grâce à son usine hydroélectrique).

Parallèlement à ses activités industrielles, Heinrich Moser restera un horloger passionné jusqu’à la fin de sa vie, le 23 octobre 1874. À son décès, il léguera l’intégralité de ses biens à sa deuxième épouse Fanny.


H. Moser & Cie change de mains.

En 1877, ne désirant pas endosser la responsabilité de poursuivre l’œuvre de son mari, Fanny vend l’horlogerie du Locle à Paul Girard en s’assurant contractuellement que tous les successeurs d’Heinrich Moser poursuivront à jamais l’œuvre de son mari sous la marque H. Moser & Cie ou Heinrich Moser & Co. Les noms d’entreprise et de marque resteront inchangés jusqu’à la révolution russe d’octobre 1917.

En 1920, Moscou fonde « l’atelier central de réparation de montres » sur les cendres des entreprises horlogères Moser de l’ancienne Russie. Pendant les soixante-dix années de période « Union Soviétique », les montres Moser resteront synonymes de travail de qualité supérieure pour les dirigeants du bloc de l’Est. Pour preuve en 1966, l’URSS offrit à l’un de ses militaires de haut rang une montre de poche Moser datant d’avant 1917 (cette pièce de collection a depuis été rachetée par l’entreprise Moser Schaffhausen AG).

Pendant près d’un siècle, la famille Girard a poursuivi l’œuvre d’Heinrich Moser en perpétuant la fabrication de montres fines.

En 1973, Heinrich Moser & Co. apparaît comme une entreprise de production de montres de précision et de montres spéciales, notamment en or 18 carats ou avec des boîtiers sertis de pierres précieuses.

En 1979, l’horlogerie du Locle devient membre du groupe « Dixi-Mécanique » et apparaît sous le nom de « Hy Moser & Cie ».

En 2002, le Dr Jürgen Lange fait réenregistrer le nom de la marque originale du fondateur au plan international. C’est l’heure de la renaissance de l’entreprise Moser Schaffhausen AG et la réintégration de la lignée des Moser.

Aujourd’hui, Roger Nicholas Balsiger, arrière-petit-fils de Heinrich Moser, siège au conseil d’administration de l’entreprise en qualité de président d’honneur.

À l’automne 2005, pour le 200e anniversaire de son fondateur, l’entreprise fait sa réapparition sur la scène de l’horlogerie internationale.

Savoir-faire et technologie

Flash Calendar, Double Pull Crown et Module interchangeable…




Le Calibre Moser HMC341 est le seul calendrier perpétuel à remontage manuel à posséder un affichage « Flash Calendar ».

Un mécanisme exclusif qui tient compte de la durée variable des mois de l’année. Autrement dit, la date de la montre saute directement d’une fin de mois au début du mois suivant sans position intermédiaire. Pendant la phase de changement, par exemple du 28 février au 1er mars, aucune date non valable n’est visible. Après le « 28 », la fenêtre du cadran affiche directement le « 1 ». Le calendrier perpétuel peut bien évidemment être ajusté en avant ou en arrière et la sélection du mois se fait moyennant une petite aiguille centrale pointant sur l’index des heures. Au dos du mouvement HMC341 se trouve l’indication des années bissextiles, réglable au moyen d’un axe à poussoir.



Autre exclusivité :

La date se corrige à l'aide du mécanisme « Double Pull Crown » qui garantit un positionnement précis de la couronne de remontoir. Ici, le mécanisme de la couronne a aussi trois fonctions commandées par des positions différentes :
  • La position 1 sert à remonter la montre
  • La position 2 à corriger la date
  • La position 3 à régler les aiguilles

Jusque-là, rien d’extraordinaire, mais Moser a développé le « Double Pull Crown », un dispositif permettant d’engrener les différentes positions de la couronne de remontoir de manière aussi précise que possible. Il assure qu’en tirant la couronne jusqu’à la butée, seule la position 2, servant à la correction de la date, est activée. Ce n’est qu’en relâchant brièvement la couronne avant de la tirer de nouveau jusqu’à la butée qu’elle est placée en position 3 servant au réglage des aiguilles, ce qui exclut tout dérèglement malencontreux. Une pression finale sur la couronne la ramène dans la position de remontage 1. De cette manière, la recherche laborieuse de la position intermédiaire pour la correction de la date est ainsi abolie.



Enfin, une nouveauté mondiale : H. Moser & Cie propose le premier module d’échappement interchangeable dans une montre-bracelet.

Lorsqu’un mouvement doit être nettoyé dans le cadre de son entretien afin d’éliminer les traces d’usure dues au frottement, il faut démonter toutes les pièces, les laver, les rassembler et les huiler. Cela s’applique également à des pièces comme l’échappement qu’il faut ensuite réguler à nouveau. Un processus délicat qui prend beaucoup de temps. Moser a trouvé une solution à ce problème: pour la toute première fois dans une montre-bracelet, tout le dispositif de l’échappement est monté sur une platine séparée et relié au reste du mouvement uniquement par la roue d’ancre. De cette manière, l’ensemble du mécanisme peut être substitué en ne détachant que deux vis. Au moment d’une révision, il est démonté et remplacé en échange standard.


Moser

Préciosité sans compromis techniques


La roue d’échappement et l’ancre des nouvelles montres de H. Moser & Cie sont en or massif. Cette innovation procure un gain de précision indéniable car l’usure due au frottement provoqué par l’impulsion des dents de la roue d’échappement sur les palettes est atténuée grâce à un adoucissage d’une finesse jamais atteinte. Le frottement entre les pièces du mouvement est aussi minimisé et sa durée de vie prolongée.

Au poignet




Incontestablement élégante, la nouvelle Moser Perpetual 1 séduit par les courbes et les proportions contemporaines d’un boîtier parfaitement équilibré de 40,8 mm de diamètre. Vendue sur un bracelet en croco grandes écailles du plus bel effet, elle se présente comme une pièce classique au charme discret que seuls les connaisseurs seront à même d’identifier au premier regard. Un garde-temps de grande classe !

Fiche technique




Mouvement:Mouvement mécanique de manufacture HMC 341.501 à remontage manuel, réserve de marche de plus de 7 jours via un double barillet monté en série (sur chatons en or).
Fonctions:Calendrier perpétuel avec affichage des heures, minutes, de la date (« grande date »), du mois (affichage par troisième aiguille au centre utilisant les 12 index des heures), de l’année bissextile (au dos de la montre, fond transparent), de la réserve de marche (à 9heure). Correction de la date par simple manipulation de la couronne, en avant comme en arrière, et ce indépendamment de l’heure du jour ou de la nuit. Seconde stop pour mise à l’heure exacte.
Technique:calendrier FLASH (système breveté Moser: changement de date instantanée, sans passage intermédiaire par les dates inexistantes ; par exemple 30 février), spirale formée à la main avec double encourbure de type Bréguet, dentures des roues et engrenages optimisé. Echappement Moser interchangeable (avec ancre et roue d’ancre en or 18ct).
Habillage:platines et ponts finis et polis main, décorés de la double côte historique Moser (deux bandes parallèle de largeur différente).
Boîtier:Or rosé, rond, tri-partite. Diamètre 40,8mm.
Boîtier légèrement incurvé pour une assise parfaite au poignet.
Modèle or gris (au même prix) ou platine (€28.100,-) également disponible.
Couronne:Forme optimisée, légèrement conique pour une prise en main idéale, manipulation aisée rendant superflu la recherche, parfois approximative, de la position intermédiaire (système breveté Moser « double pull crown mechanism »).
Cadran:argenté avec appliques en or 18ct. déposées à la main.
Aiguilles:Aiguilles en or.
Verre:saphir dépoli
Fond:transparent (saphir dépoli) et galbée (pour une assise parfaite sur la poignet)
Étanchéité:30 mètres
Bracelet:En cuir d’alligator pleine-fleur avec boucle déployante en or massif, marqué au burin des initiales HMC.
Prix de vente TTC:21.700 € TTC
Commercialisation:immédiate



H. Moser & Cie Moser Perpetual 1
 1     2     3     4     5   

L’avis de La Cote des Montres




La nouvelle Moser Perpetual 1 se positionne comme une alternative de choix dans le paysage horloger traditionnel classique. Capable de rivaliser techniquement avec les marques les plus connues sur ce segment, elle séduira à coup sûr les passionnés de belles mécaniques qui souhaitent arborer leurs différences en choisissant une pièce d’horlogerie exclusive aux fonctions utiles. Malheureusement, les clients français auront du mal à se procurer la belle, puisque dans l’immédiat, la marque qui n’envisage ses productions qu’en quantités limitées (une centaine de pièces par an sur ce modèle) n’a pas encore de distributeur dans l’hexagone. En même temps, on sait comme à l’habitude que la rareté va inévitablement créer l’envie et que les plus mordus d’entre vous réussiront à se procurer l’objet du désir en faisant du même coup un bel investissement.

Points forts
  • Mécanique
  • Élégance
  • Faible diffusion
  • Qualité de fabrication

Points faibles
  • Faible diffusion

Notre Classement : ****

Nous remercions H.Moser & Cie pour son précieux concours, lequel nous a permis de vous faire partager notre passion.

Thierry Castagna / La Cote des Montres™
Photos Luc Virginius

 PUBLICITÉ
  • Panthère de Cartier par Sofia Coppola
  • Panthère de Cartier
  • Cartier Panthère Royale
  • Cuir Neonude sur Petite Promesse Baume & Mercier
  • Montre Papyrus de Cartier
  • Bell & Ross BR S Novarosa
  • Vacheron Constantin Malte petit modèle
  • Chanel Première Squelette Camélia
  • Hublot Spirit of Big Bang Moonphase
  • Bulgari Serpenti Incantati
  • Ralf Tech
  • Bell & Ross
  • BRM
  • Oris
  • Louis Vuitton
  • Girard-Perregaux
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Ulysse Nardin
  • Hublot
  • Bell & Ross
  • Montblanc
  • Breitling
  • Chanel
  • Dior
  • Bell & Ross
  • Hublot
  • Chopard
  • Anonimo
  • Ralf Tech
  • Vacheron Constantin
  • Tudor
  • IWC
  • Tag Heuer
  • Chopard
  • Richard Mille
  • BRM
  • Breitling
  • Ulysse Nardin
  • Cartier
  • Bucherer
  • Girard-Perregaux
  • Girard-Perregaux
  • Roger Dubuis
  • Bucherer
  • Richard Mille
  • Girard-Perregaux
  • Breitling
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Breitling
  • Girard-Perregaux
  • Cartier
  • Rolex
  • Baume & Mercier
  • Cartier
  • Tudor
  • Girard-Perregaux
  • Baume & Mercier
  • Hublot
  • Richard Mille
  • Hublot
  • Girard-Perregaux
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Richard Mille
  • Zenith
  • Zenith
  • Zenith
  • Nouveau réveil pour la marque historique Vulcain
  • Romain Réa nommé nouveau CEO d'Antiquorum Management Ltd
  • Bucherer annonce son acquisition du distributeur d’horlogerie The Watch Gallery LTD de Londres
  • La Maison Bucherer célèbre les Journées Européennes des Métiers d’Art les 31 mars et 1er avril
  • Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous chez Bucherer
  • Girard-Perregaux au SIAR, Salón Internacional Alta Relojería pour la 4e année consécutive
  • Le Paris Saint-Germain se met au rythme de Richard Mille
  • Montres rares par Paul Miquel, la collection impossible
  • Julien Haenny, nouveau Directeur Général chez Anonimo
  • Exposition Passion for Watches pour les amateurs de belles montres
  • Richard Mille a été victime d’un cambriolage dans ses bureaux parisiens
  • Girard-Perregaux présente une exposition exclusive au Printemps du Louvre
  • F1 : Richard Mille félicite Romain Grosjean pour son exceptionnel début de saison
  • Bucherer remet le prix de la femme de l’année à Sophie Marceau !
  • M. Davide Cerrato rejoint Montblanc comme Directeur de la Division Montres
  • Soyez horloger, le temps d’un atelier !
  • Les Journées de la Passion® du 14 au 15/11/2015
  • Zenith est sur la ligne de départ du Castellet !
  • Audemars Piguet célèbre les succès de Serena Williams & Stan Wawrinka
  • Audemars Piguet accueille Freida Pinto comme ambassadrice
  • Audemars Piguet présente son Directeur de la Création Claude Emmenegger
  • Crésus, Carte Noire & La Revue des Montres lancent les « Rendez-vous haute précision »
  • A. Lange & Söhne parraine les Classic Days au Château de Dyck
  • Cresus ouvre une nouvelle boutique à Lille
  • Exposition « Stone in Store » de Thierry Courtadon chez Hublot Vendôme
  • Le Schneider Electric Marathon de Paris à l’heure TAG Heuer
  • L'artiste suisse Robin Meier sélectionné pour présenter la 1ère commission d'art Audemars Piguet
  • Corum « Bridging Art and Mechanics »
  • Serena Williams remporte son 19e Grand Chelem, équipée de son Audemars Piguet
  • Patek Philippe renforce sa présence à Genève
  • Jean-Sébastien Gerondeau nommé Directeur Général Montblanc France
  • Audemars Piguet présente sa nouvelle campagne publicitaire 2015
  • Jessica Chastain, nouvelle ambassadrice Piaget
  • Lettre ouverte à Thomas Jordan, président de la Banque Nationale Suisse
  • Hublot & Italia Independent annoncent une collaboration de trois ans
  • Perrelet : Tristan Boyer de Bouillane nommé Directeur Général
  • Cresus présente son nouveau site e-commerce et ouvre deux nouvelles boutiques
  • Audemars Piguet fête le succès de Stan Wawrinka, nouvel ami de la marque
  • Kering finalise l'acquisition de la marque de Haute horlogerie Ulysse Nardin
  • Hublot et l’Ajax prolonge leur partenariat
  • Une neuvième édition pour le salon Rocollection
  • Yann Guichard et Zenith arrivent second de la Route du Rhum
  • Passion for Watches : Le rendez-vous incontournable des passionnés de belles montres
  • JeanRichard partenaire du LOU Rugby
  • Soirée Bell & Ross aux Invalides
  • La Maison Louis Vuitton inaugure sa Manufacture Horlogère : La Fabrique du Temps
  • La boutique de Richard Mille Paris s'installe avenue Matignon
  • Le chef italien Carlo Cracco, nouveau partenaire Richard Mille
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  • Walter Lange fête ses 90 ans
  •  PUBLICITÉ
      PUBLICITÉ
      Pages les plus consultées
    1 montres Rolex, 2 montres Audemars Piguet, 3 montres Richard Mille, 4 montres Hublot, 5 montres Patek Philippe, 6 montres Cartier, 7 montres Omega, 8 montres Jaeger-LeCoultre, 9 montres Vacheron Constantin, 10 montres IWC, 11 montres Breitling, 12 montres Zenith, 13 montres Tag Heuer, 14 montres Baume & Mercier, 15 montres Montblanc, 16 montres Panerai, 17 montres Tudor, 18 montres Breguet, 19 montres Girard-Perregaux, 20 montres Chanel, 21 montres Bell & Ross, 22 montres Louis Vuitton, 23 montres A. Lange & Söhne, 24 montres Chopard, 25 montres BRM, 26 montres Piaget, 27 montres Blancpain, 28 montres Roger Dubuis, 29 montres Corum, 30 montres Dior, 31 montres Ebel, 32 montres JeanRichard, 33 montres Bucherer, 34 montres L.Leroy, 35 montres Ulysse Nardin, 36 montres Oris, 37 montres Bulgari, 38 montres Porsche Design, 39 montres Anonimo, 40 montres Jaquet Droz, 41 montres Ralf Tech, 42 montres Hermès, 43 montres Harry Winston, 44 montres Franck Muller, 45 montres Parmigiani, 46 montres Cresus, 47 montres Perrelet, 48 montres MB&F, 49 montres Vulcain, 50 montres Chaumet, 51 montres Greubel Forsey, 52 montres Bombardier, 53 montres F. P. Journe, 54 montres Frédérique Constant, 55 montres Eterna, 56 montres Yema, 57 montres Graham-London, 58 montres HYT, 59 montres H. Moser & Cie, 60 montres S.T. Dupont,