Nouveautés août 2006

Répétition Minutes Les Cabinotiers
Squelette Platine

L’art de la Répétition Minutes et du Squelettage horloger

La Cote des Montres™ le 02 août 2006



Nouvelle championne mondiale de la minceur, la Répétition minutes squelette Les Cabinotiers en platine de Vacheron Constantin va bientôt stupéfier les collectionneurs du monde entier. Œuvre d’art à part entière née d’un minutieux travail artisanal, de l’exceptionnel savoir-faire de nombreux métiers d’art et de deux siècles et demi de traditions d’excellence technique et esthétique propres à la Maison, la Répétition minutes squelette Les Cabinotiers en platine comporte un précieux mouvement signé Vacheron Constantin, délicatement ouvragé en une composition superbement allégée puis enchâssée dans un boîtier taillé dans le plus précieux des métaux, le platine. Ce petit chef-d'œuvre aux proportions parfaites où la lumière dialogue élégamment avec le temps ne sera réalisé en tout et pour tout qu’à quinze exemplaires.



Sommet de l’art horloger, cette Répétition minutes hors normes possède un mouvement dont la moitié de la matière d’origine a été délicatement découpée, créant ainsi une construction à l’élégance aérienne. Chacun de ses composants est ajouré, décoré et ciselé, ses ponts biseautés. Jamais plus de trente centièmes de millimètre d’épaisseur, le cadran en saphir ajoute à la fascinante transparence de l’ensemble, permettant au temps qui passe de baigner dans une scintillante lumière où chaque pièce, même la plus minuscule, contribue à l’enchantement du regard. Réussite d’exception, la Répétition minutes squelette Les Cabinotiers de Vacheron Constantin incarne avec raffinement le luxe exclusif conçu pour une élite de connaisseurs passionnés. Rareté et beauté se conjuguent ici pour faire de cette création hors normes le fleuron d’une prestigieuse collection.

L’art du Squelettage horloger

Offrant une vue d’ensemble de sa perfection mécanique, une montre-bracelet squelette ouvragée dans les règles de l’art permet d’admirer à loisir la totalité de ses complications et de ses divers affichages. Tant son impressionnante complexité que le vaste savoir-faire technique qu’elle demande font d’une telle réalisation l’apanage exclusif d’une poignée de grands noms de l’horlogerie classique. Étant donné les contraintes techniques qu’implique la parfaite miniaturisation de tous leurs composants, les maisons horlogères ne réalisent que très peu de montres squelettes, se limitant d’habitude aux modèles les plus savamment compliqués.

Les artisans horlogers de Vacheron Constantin vouent une attention toute particulière à la finition et à la décoration de leurs montres squelettes – chanfreinage, décor de côtes de Genève, chaque opération entraîne un luxe de précautions et d’attention au plus infime détail. Chaque dixième de millimètre du mouvement est longuement inspecté à la loupe. « Même une vis à peine visible sera contrôlée et polie manuellement », souligne Chrystian Lefrançois, Maître horloger de l’atelier des Complications chez Vacheron Constantin. « Pour un horloger, l’ultime défi réside dans une telle recherche de perfection. Admirer les premiers battements d’un mouvement aussi complexe est un honneur qui donne vraiment un sens à son métier », ajoute-t-il. Rien d’étonnant que la production de tels chefs-d'œuvre ne soit confiée qu’aux horlogers les plus passionnés par leur métier, pour qui exactitude technique et réussite esthétique ont la même valeur.

Depuis de fort nombreuses années, Vacheron Constantin fait honneur à de telles traditions artisanales. C’est en effet une des rares manufactures horlogères à respecter la tradition du squelettage pour nombre de ses mouvements, des plus simples aux plus fabuleusement complexes. «Il nous incombe non seulement de conserver mais plus encore d’encourager nos métiers d’arts, qui pour la plupart remontent à nos premières années d’existence», rappelle J.-C. Torres, Directeur général de Vacheron Constantin. Ce savoir-faire incarne parfaitement les traditions horlogères genevoises auxquelles Vacheron Constantin a tellement contribué, promettant de nouveaux chefs-d'œuvre destinés aux générations futures».

L’art de la Répétition Minutes

Malgré toutes les avancées techniques que connaît l’horlogerie, la réalisation d’une répétition minutes reste le plus grand défi auquel peut s’attaquer un l’horloger. Par son apparence, par sa sonorité, par son histoire, chacune est et restera unique. Faisant appel à des siècles d’expérience et de traditions artisanales genevoises, la Répétition minutes squelette en platine Les Cabinotiers de Vacheron Constantin constitue une éblouissante démonstration d’art horloger, aussi exclusive qu’impensable pour le commun des mortels.



La vaste somme d’expérience et de savoir-faire que Vacheron Constantin n’a cessé d’accumuler tout au long de ses 250 ans d’existence se retrouve tout naturellement dans la fascinante et séduisante Répétition minutes présentée aujourd’hui. Expression raffinée de la Grande complication horlogère, elle allie la passion de la perfection à la fierté de la précision. Tout à la fois constat et mesure du temps qui passe, sa mélodieuse sonnerie célébrera longtemps et fidèlement les grands moments de la vie.

C’est à la fin des années 1980 que Vacheron Constantin s’attela à la conception d’une nouvelle Répétition minutes. Après avoir patiemment démonté un modèle des années quarante, ses maîtres horlogers imaginèrent une nouvelle réalisation. Dressant les plans, se procurant les outils nécessaires, ils rassemblèrent une équipe de spécialistes susceptibles de mener à bien une telle entreprise. Après quatre ans de patientes recherches et d’incessant travail, la Maison put en 1993 dévoiler sa première réalisation, le calibre 1755, rappelant l’année de fondation de Vacheron Constantin. C’est l’ultime série de ce calibre d’exception qui anime la Répétition minutes squelette Les Cabinotiers en platine.

Malgré plus de 330 pièces, le mouvement de la Répétition mesure à peine 3,30 mm d’épaisseur, ce qui en fait la plus mince du monde. Les maîtres horlogers de Vacheron Constantin n’y sont parvenus qu’en associant moyens et techniques de pointe aux savoirs séculaires de leur métier. Ajourage, perçage, gravure, polissage, assemblage, ajustage – autant d’étapes indispensables d’un patient processus de fabrication qui s’étend sur au moins 320 heures d’un méticuleux travail. Prestigieux hommage à l’art horloger classique, la Répétition minutes met en valeur l’ensemble des métiers d’art à l’honneur chez Vacheron Constantin. Chaque pièce, chaque composant, est réalisé ou terminé à la main, comme il sied à une authentique œuvre d’art dont les glaces saphir sur le cadran et sur le fond de boîtier accentuent encore la claire sonnerie. Une légère pression suffit pour que ses timbres marquent les heures, les quarts et les minutes.

Le mouvement à remontage manuel de la Répétition minutes comporte un dispositif appelé «tout ou rien» qui tire son nom du fait que les timbres resteront muets si le verrou de sonnerie n’est pas actionné pleinement. En l’absence d’un tel dispositif, la sonnerie sera incomplète. Inventé en 1720, cet astucieux dispositif assure au mécanisme de sonnerie une parfaite fiabilité.

Le calibre Vacheron Constantin 1755 comporte deux timbres: le ton le plus bas correspond aux heures, le plus élevé aux minutes, les deux tons sonnant en alternance signalant les quarts. Chaque timbre est patiemment réglé à la main; il suffirait toutefois d’une légère modification du mécanisme pour altérer la sonorité des timbres. C’est dire que l’horloger doit faire preuve d’une excellente oreille pour régler, à la quinte, les deux timbres. Chaque frappe du marteau sur les timbres demande également une grande précision: la sonnerie marquant quatre heures, trois quarts et quatre minutes ne doit pas dépasser sept à huit secondes. Rien d’étonnant qu’une telle perfection séduise les plus fins collectionneurs.

Depuis longtemps à l’honneur chez Vacheron Constantin, le platine était tout désigné pour la réalisation de la Répétition minutes. Déjà rare et difficile à travailler, réputé pour être réservé aux têtes couronnées, le platine acquiert une exclusivité encore bien supérieure lorsque Vacheron Constantin le transforme en Répétition minutes squelette Les Cabinotiers. Elle n’existera qu’en quinze exemplaires seulement... Incarnant la plus indiscutable excellence, le platine allait de soi pour le boîtier de la Répétition minutes squelette. En témoignent les incessants jeux de lumière sur le boîtier et son contenu, soulignant la savante complexité d’une création aussi rare qu’originale.

Vacheron Constantin Répétition Minutes Les CabinotiersSquelette Platine
 1     2     3     4     5   

Caractéristiques techniques

Vacheron Constantin Répétition Minutes Les Cabinotiers Squelette Platine


Référence:30030/000P-8200
Calibre:1755 SQ, mécanique à remontage manuel
Épaisseur du mouvement:3,28 mm
Diamètre du mouvement:30,8 mm, soit 13 ¾ lignes
Indication:heures et minutes; répétition sur demande des heures,
des quarts et des minutes
Fréquence:18 000 a/h
Empierrage:30 rubis
Réserve de marche:34 heures
Boîtier:platine 950, Ø 37 mm
Cadran:glace saphir; index roses appliqués par déposition métallique
Bracelet:cuir d’alligator mississipiensis bleu foncé à écailles carrées
Fermoir:boucle ardillon en platine 950
Edition limitée:15 exemplaires

 PUBLICITÉ
Tous les shooting
Toutes les nouveautés
Tous les événements
Toutes les brèves
 PUBLICITÉ

Vous aimez cette montre ?

beaucoup
passionnément
pas du tout

  PUBLICITÉ
L'ÉMOTION AUTOMOBILE AVEC
Spyker N.V. en faillite
Aston Martin Vanquish Volante
  Pages les plus consultées
1 montres Rolex, 2 montres Omega, 3 montres Hublot, 4 montres Patek Philippe, 5 montres Audemars Piguet, 6 montres Cartier, 7 montres Breitling, 8 montres IWC, 9 montres Richard Mille, 10 montres Jaeger-LeCoultre, 11 montres Tag Heuer, 12 montres Panerai, 13 montres Vacheron Constantin, 14 montres Zenith, 15 montres Baume & Mercier, 16 montres Breguet, 17 montres Chanel, 18 montres Chopard, 19 montres Bell & Ross, 20 montres A. Lange & Söhne, 21 montres Montblanc, 22 montres Blancpain, 23 montres Piaget, 24 montres Tudor, 25 montres BRM, 26 montres Dior, 27 montres Girard-Perregaux, 28 montres Corum, 29 montres Ebel, 30 montres Bulgari, 31 montres Louis Vuitton, 32 montres Roger Dubuis, 33 montres L.Leroy, 34 montres Jaquet Droz, 35 montres Parmigiani, 36 montres JeanRichard, 37 montres Ulysse Nardin, 38 montres Hermès, 39 montres Perrelet, 40 montres Chaumet, 41 montres Ralf Tech, 42 montres Christophe Claret, 43 montres Franck Muller, 44 montres Porsche Design, 45 montres Graham-London, 46 montres Eterna, 47 montres Urwerk, 48 montres Harry Winston, 49 montres MB&F, 50 montres Van Cleef & Arpels, 51 montres Romain Jerome, 52 montres De Bethune, 53 montres Alpina, 54 montres Yema, 55 montres Glashütte, 56 montres S.T. Dupont, 57 montres Frédérique Constant, 58 montres Bombardier, 59 montres Greubel Forsey, 60 montres HYT,